fbpx skip to Main Content

Tout sur l’isolation phonique d’un jardin

Tout Sur L’isolation Phonique D’un Jardin

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Pour profiter pleinement de son jardin, loin des dérangements occasionnés par les bruits ambiants, rien ne vaut son isolation phonique. Autrement, au lieu de faire le plein de bonne humeur en mangeant en bonne compagnie sur la terrasse ou en lisant un bon livre, on risque plus de s’énerver et d’accumuler du stress. Mais comment réduire les nuisances sonores sur la terrasse ou le balcon ? Voici les matériaux qui absorbent les bruits pour une isolation de l’extérieur.

Quand envisager l’isolation phonique de son extérieur et de son jardin ?

L’isolation phonique du jardin ou de son extérieur s’impose quand l’habitation se situe en bord de route, avec une circulation dense. C’est aussi le cas quand une trop grande promiscuité avec le voisinage empêche toute forme d’intimité. Pour que vos voisins cessent d’épier vos conversations, et pour ne plus entendre, malgré vous, les leurs, isolez votre extérieur. En fonction des techniques à adopter, il est possible d’atténuer de façon conséquente, certaines nuisances comme les bruits de circulation ou ceux provenant des activités de voisinage.

Isolation phonique du jardin : par où commencer ?

En ce qui concerne l’isolation phonique du jardin, seul un bon acousticien sera en mesure de déterminer la solution adéquate. Son appréciation sur les origines des nuisances et leur intensité l’aidera à déterminer s’il faudrait mettre en place des solutions plus simples ou plus complexes pour avoir les résultats escomptés. S’il est question d’ériger un mur antibruit, il est bon de savoir que cette opération oblige à se soumettre à certaines formalités, lesquelles vous seront communiquées auprès de votre mairie.

Cela est dû au fait que cette démarche est susceptible de modifier l’aspect extérieur de l’habitation. Si votre commune ne vous astreint pas à vous soumettre à un plan local d’urbanisme ou une occupation du sol, un certificat d’alignement de la clôture peut être nécessaire. Sinon, il faut vous renseigner pour avoir les accords requis comme l’aval de l’architecte des bâtiments de France, si vous êtes à proximité d’une zone protégée. Ce sera celui des voisins si l’isolation phonique de jardin oblige à revoir une clôture mitoyenne.


L’isolation phonique du jardin avec un mur antibruit

L’efficacité d’un mur antibruit destiné à l’isolation phonique d’un jardin réside dans sa hauteur. Elle doit être suffisamment haute et se calcule à l’aide d’un croquis sur lequel on trace une ligne oblique en partant de la base de l’origine des nuisances jusqu’en haut de la toiture. Là encore, il faut se référer aux règlements d’urbanisme, car il peut y avoir une limitation de la hauteur autorisée.

Mais globalement, un mur antibruit ne doit pas mesurer moins de 2m pour offrir des résultats satisfaisants. Il est bon de savoir que la mairie pourrait prendre en charge le financement de ce mur, si la maison se trouve à proximité d’une ligne ferroviaire ou d’une route avec des bruits atteignant une intensité de 73dB.

L’isolation phonique d’un jardin en renforçant la performance acoustique d’un mur existant

Cette solution compte parmi les plus simples, et consiste en l’adaptation des ouvertures. On peut aussi renforcer le revêtement du mur existant avec un isolant absorbant les ondes sonores. Il peut s’agir de terre cuite, de matériau composite bois ou ciment, du béton ou du plastique.

Isoler son extérieur et son jardin avec des écrans phoniques réfléchissants

Des bruits d’enfant, de radio que certains voisins imposent à tout le quartier, ou des voisins fêtards qui font des tapages à tout-va … Autant de situations qui peuvent nous dépasser, mais qui sont fort heureusement remédiables, notamment en adoptant les bonnes mesures. Outre les panneaux phoniques qui absorbent le son, on peut aussi renvoyer les ondes, avec des écrans réfléchissants.

Il s’agit de créer 2 barrières, dont l’une sera absorbante et la seconde réfléchissante. Les sons traversent d’abord la première et se retrouvent bloqués par la seconde, emprisonnés dans le couloir créé. C’est une solution très efficace en termes d’isolation du jardin, mais elle risque toutefois de renvoyer les sons indésirables dans les jardins voisins. Pour éviter les déconvenues, une étude préalable s’impose.

Dans quelles mesures les murs végétaux sont-ils efficaces dans l’isolation phonique du jardin ?

En réalité, la protection végétale ne peut réellement faire barrage aux bruits et ne peut isoler parfaitement le jardin des bruits. Néanmoins, elle peut les atténuer à un certain degré d’intensité, pour peu qu’elle ait une hauteur de 2 m au moins et qu’elle soit d’au moins 20 cm d’épaisseur.

Pour ce faire, vous pouvez créer un mur d’arbustes ou un rang de plusieurs arbustes pour plus de constance. Si on veut plus d’efficacité, il faut plutôt se tourner vers les écrans végétaux. Ces derniers seront entre 2 et 4 m de haut et comporteront par exemple un tressage de saule avec un cœur isolant composé de laine de bois ou minérale.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top