fbpx skip to Main Content

Guide des prix d’un placo phonique

Guide Des Prix D’un Placo Phonique

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Dans un appartement, les voisins sont souvent à l’origine de nombreux bruits ennuyants, vous amenant peut-être à vouloir connaître le prix d’un placo phonique. Effectivement, par rapport aux travaux, souvent lourds et onéreux, le placo phonique reste une solution pratique et abordable pour être un peu au plus au calme. Et ce, que ce soit pour un projet de construction ou de rénovation. Cet article vous informe sur les prix pratiqués ainsi que les avantages à recourir à cette méthode d’isolation phonique simple mais efficace.

Placo phonique Prix minimum Prix maximum
Prix moyen 24 euros/m² 34 euros/m²
Avec isolant phonique 45 euros/m² 80 euros/m²
Placo phonique BA13 15 euros/m² 28 euros/m²
Prix de pose au m² 30 euros
50 euros
Prix de pose à l’heure 30 euros
70 euros

Les caractéristiques d’un placo phonique susceptibles de moduler son prix

Marque déposée à l’origine, le placo sert aujourd’hui à désigner l’ensemble des plaques de plâtres, toutes catégories incluses. Légère et simple à mettre en place, la plaque de plâtre ou placo classique est en fait un panneau fait de plâtre intercalé de deux couches de carton. Sa structure s’est de plus en plus améliorée au point qu’elle peut aujourd’hui supprimer les nuisances acoustiques plus ou moins élevées. La plaque de plâtre devient alors un placo phonique quand un isolant entre dans sa constitution.

Facilement reconnaissable à sa couleur bleue, le placo a un autre atout majeur qui n’est autre que le minéral sédimentaire qui le constitue : le gypse. Sain et écologique, cet élément contribue à ce que le placo préserve la qualité de l’air intérieur de la pièce où il est mis en œuvre. La réduction que l’on peut espérer avec une plaque de plâtre est de l’ordre de 42 dB. D’une dimension standard de 1,60 m X 2,50 m, le placo phonique a une épaisseur (un facteur de prix) oscillant entre 7 à 16 cm. Vous devez choisir selon le résultat souhaité et la configuration de votre maison. En isolation, plus l’isolant sera épais, plus il sera performant.

Utilités d’un placo phonique

Solution anti-bruit par excellence, on s’en sert globalement pour créer une cloison dans l’objectif de distribuer les pièces. Mais il est aussi plébiscité pour créer un faux plafond. Également pour couvrir celui déjà en place. Cette solution de construction simplifie grandement l’aménagement ainsi que l’agencement de l’habitation. Notamment, quand elle intègre une solution d’isolation thermique ou phonique. On distingue principalement la plaque phonique de type BA12 et BA13. Ses propriétés innovantes rendent le placo phonique apte à réduire jusqu’à la moitié des pollutions sonores rencontrées dans un bâtiment.


Une cuisine attenante à une pièce de vie, une salle de jeux, les chambres, une salle de répétition sont autant de pièces qui méritent une bonne isolation phonique. Pour les salles d’eau et la cuisine, il existe des placos phoniques hydrofuges. À prix très raisonnable, l’isolation avec un placo phonique peut résoudre les bruits de chambres voisines, les bruits du voisinage, de la circulation. Mais il permet aussi d’atténuer les bruits d’équipement et de supprimer les bruits d’étage.

Prix d’un placo phonique : les éléments à considérer

Plusieurs facteurs comme la qualité, la marque ou les prix du revendeur expliquent les écarts tarifaires rencontrés lors de l’achat d’un placo phonique. Afin de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix, nous recommandons vivement de comparer par les devis, les tarifs des plaquistes professionnels. En dehors de cela, la performance doit être au rendez-vous. Sachant que la placo phonique BA13 se prête efficacement à tous travaux de cloison ou de faux plafond, étant très efficace en doublage. L’épaisseur de ce dispositif est le principal facteur de prix, auquel s’ajoute l’isolant mis en œuvre.

Néanmoins, cela reste plus abordable qu’une cloison en dur ou un plafond en lame de bois. Le prix de l’installation du placo phonique n’est pas non plus négligeable, notamment si les travaux présentent des complexités comme des formes atypiques ou une hauteur sous plafond très importante. Sachant que chaque artisan plaquiste dispose de son grille tarifaire s’alignant aux prix dans la région, ou à ceux de la concurrence. Pour cette raison, il peut être intéressant de comparer plusieurs devis dans le but d’économiser quelques euros.

Les prix pratiqués sur le marché

Calculé au m², le prix du placo phonique doit aussi tenir compte du prix des fournitures nécessaires à sa pose tels que les rails ou chaque unité de plaque. En moyenne, ce prix fluctue entre 24 euros et 34 euros TTC, sans la pose. Vous pourrez trouver des prix débutant à 6 euros mais ce type de placo phonique peut décevoir énormément en termes d’efficacité. Un placo intégrant une isolation phonique peut coûter entre 45 et 80 euros, avec une pose par un plaquiste agréé de 30 à 50 euros le m².

Si vous préférez un tarif horaire, il sera plus cher car ce sera entre 30 à 70 euros. Un placo phonique BA13 en doublage de cloison sera entre 15 et 28 euros le m², pose non comprise. Le TVA s’appliquant aux travaux de plâtrerie est très variable suivant le type de travaux. Cela va de 5,5 % à 20 %. Tandis qu’un taux à 10 % concerne les rénovations, le taux réduit à 5,5 % vous sera accessible uniquement en recourant à un artisan qualifié RGE. D’ailleurs, ce dernier peut encore vous ouvrir droit à des aides financières.

Prix d’installation du placo suivant les pièces qui vont l’accueillir

Le placo peut s’installer dans toutes les pièces de la maison. Naturellement, la nature et les dimensions de la pièce à rénover ou à construire auront une incidence sur le prix moyen pour la pose du placo.

  • Supposons qu’il s’agisse d’une cuisine et qu’elle fait 12 m². Vous pouvez placer du placo ignifugé près du four ou des plaques de cuisson. On peut envisager poser du placo hydrofuge derrière l’évier et du BA13 standard sur le reste des murs. Il faudra 47m² de placo dont 25 % ignifuge, 25% hydrofuge et 50% classique. Le budget à prévoir sera dans ce cas entre 1 000 et 1 700 euros.
  • Le volume sonore souvent élevé dans un salon d’environ 20m² requiert 65m² de placo BA13. Ce projet demande généralement un budget de 1 100 à 2 100 euros.
  • Plus sujette aux éclaboussures et donc aux moisissures, une salle de bains de 6m² a besoin d’un placo hydrofuge de 24m². Le prix à prévoir est dans ce cas entre 450 et 1 000 euros.
  • D’entre toutes les pièces de la maison, la chambre est celle qui mérite le plus d’être isolée des bruits extérieurs. Pour une chambre qui fait 11m², prévoyez 44 m² de placo phonique et la somme de 1 100 euros à 2 000 euros.

Comment réduire le coût d’un placo phonique ?

A l’aide d’une ossature métallique, on peut effectuer un doublage des murs que l’on va compléter avec de la laine de verre et un placo. Sans être onéreuse, cette solution peut considérablement améliorer le confort acoustique d’une chambre en atténuant les bruits. Les résultats seront d’autant plus satisfaisants si vous privilégiez les plaques de plâtres phoniques en raison de leur composition, spécialement conçue pour réduire les bruits d’une façon notable.

En raison d’un faible volume habitable, vous voulez peut-être une solution gain de place ? Les placo phoniques minces constitués de laine minérale haute densité et de placo phonique ne dispose que d’une épaisseur de 5 cm. L’autre alternative consiste à utiliser la sous-couche acoustique, à coupler avec de la plaque de plâtre. Si vous voulez que ce système soit opérant, il est essentiel de recouvrir le mur à isoler sur ses deux faces, en n’oubliant pas de placer entre les deux plaques de la mousse acoustique.

Sans être dispendieuse, cette solution procure un résultat garanti. Quoi qu’il en soit, oubliez les produits « miracles », car en termes d’isolation phonique, l’épaisseur de l’isolant a toute son importance. Performante pour son prix, vous pouvez aussi monter sur des rails écartés de 3 cm minimum de la laine de roche en panneau. On la montera par la suite sur des bandes de caoutchouc et du BA13 sans que ce dernier ne touche ni le mur, ni le sol, ni le plafond. Il faut au moins 2 cm de vide.

Quel taux de TVA s’applique au prix du placo phonique ?

Les travaux de plâtrerie induisent des taux de TVA différents. Ils varient entre 20 %, 10 % ou 5,5 % et sont déterminés par l’efficacité des matériaux et de la nature des travaux. Si le taux le plus élevé de 20 % concerne les travaux de construction ou visant à améliorer les habitations datant d’au moins 2 ans, le taux intermédiaire de 10 % est seulement réservé aux travaux de rénovation.

S’agissant du taux minimum de 5,5%, il entre dans le cadre des travaux relatifs à la rénovation énergétique et s’applique également à la pose d’un placo isolant thermique. À ce titre, ce taux de TVA taxe également la pose d’un système de chauffage ainsi que la plupart des travaux d’isolation thermique, comme celle de la toiture. Il est important de souligner que seuls les professionnels Reconnus Garants de l’Environnement ou RGE peuvent vous faire bénéficier d’un taux de TVA avantageux.

De même, le seul recours à ces artisans qualifiés vous rend éligible aux différentes aides financières disponibles. Les subventions de l’Anah comme MaPrimeRénov, l’éco prêt à taux zéro, les primes octroyées par les fournisseurs d’énergie… Attribuées sous conditions d’éligibilité, ces dernières ont été pensées pour alléger les charges des particuliers dans le cadre des travaux de rénovation énergétique.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top