skip to Main Content

Isolation phonique des portes

L’isolation phonique des portes n’est pas à négliger si l’on veut améliorer le confort acoustique d’un logement. En effet, elle fait obligatoirement partie d’un bon système d’isolation phonique. Petit point.

Pourquoi isoler phoniquement les portes ?

Un intérieur trop bruyant diminue irrémédiablement la qualité de vie dans un logement. Pire, les nuisances sonores peuvent causer des troubles de la santé : manque de sommeil, stress ou maladies cardio-vasculaires. L’isolation phonique n’est donc pas un luxe, mais bel et bien une nécessité.

Éviter les maillons faibles dans une isolation

L’isolation phonique des portes se répercute considérablement sur la performance acoustique de l’ensemble d’un bâtiment. En effet, il faut voir un système d’isolation phonique de façon globale. Même si murs, sols et plafonds sont soigneusement isolés, les bruits pénètreront malgré tout dans une pièce par la porte et les fenêtres si celles-ci sont mal isolées. Une isolation phonique optimale d’un bâtiment passe ainsi obligatoirement par le traitement des portes.

Préserver l’environnement

L’isolation phonique des portes contribue également aux économies d’énergie. En plus de stopper les bruits, les isolants phoniques sont aussi d’excellents isolants thermiques. Or, jusqu’à 15 % des pertes de chaleur d’un logement passent par les portes et les fenêtres. Un traitement acoustique de ces dernières permettra ainsi une réduction de près de 15 % des besoins en chauffage. Moins de chauffage, moins d’émissions de gaz à effet de serre. La réduction est notamment importante d’un point de vue environnemental. De fait, le chauffage représente 68 % de l’énergie consommée annuellement par un ménage.

Faire des économies

Enfin, les avantages financiers ne sont pas à oublier, car une économie d’énergie implique une réduction des dépenses. Comme il n’y aura plus besoin de faire fonctionner le chauffage en permanence en hiver, la facture énergétique s’en trouvera réduite.

Structure d’une porte en général

Pour réussir l’isolation phonique de vos portes, il est avant tout important de bien connaître la porte. Qu’est-ce qu’une porte ? C’est une structure voisine d’une fenêtre et constituée de plusieurs éléments : le bâti, le vantail, le seuil et le soubassement. Le bâti désigne le cadre fixe d’une porte et est destiné à recevoir les autres parties amovibles. Le vantail quant à lui indique les parties mobiles. Le seuil est la traverse inférieure du cadre de la porte. Enfin, le soubassement représente la moitié ouvrante sur le bas que possèdent certaines portes.

Les principes en jeu dans l’isolation

Une isolation phonique s’installe suivant quatre principes différents. Un système d’isolation phonique des portes peut utiliser tous ces principes simultanément ou seulement certains.

Masse

Le premier principe est celui dit de la « masse ». Il se base sur le constat qu’un matériau lourd isole mieux qu’un matériau plus léger. Plus concrètement, il s’agira de densifier la porte en ajoutant à la structure un matériau lourd de manière à la rendre plus résistante aux vibrations sonores. Médium, plâtre ou d’autres matériaux peuvent être utilisés.

Épaisseur

Le deuxième principe est celui de « l’épaisseur ». En effet, plus un isolant est épais, plus il sera performant. Pour une porte, il s’agit d’augmenter son épaisseur en y accolant l’isolant. Plus l’ensemble constitué par la porte et l’isolant sera épais, mieux il absorbera les bruits.

Masse-ressort-masse

Le troisième principe est celui de « masse-ressort-masse ». Il consiste à intercaler une couche d’air (le ressort) entre deux parois recouvertes d’isolant.

Étanchéité

Le dernier principe appliqué dans l’isolation d’une porte est celui de l’étanchéité qui consiste à boucher les zones de passage de l’air. Joints et fermeture seront ainsi vérifiés et étanchéifiés afin de bloquer le maximum de nuisances sonores.

Réussir l’isolation phonique des portes

Les portes intérieures sont systématiquement perméables aux bruits. Ainsi, pour les isoler, il faudra remplacer complètement leurs vantaux par des modèles réalisés dans des matériaux plus lourds (acier, PVC ou aluminium). Pour s’assurer d’une étanchéité maximale, il faudra choisir des portes pleines plutôt que des modèles vitrés, semi-vitrés ou encore ajourés. Ceux-ci présentent en effet plus de risque d’infiltrations d’air de par la présence de nombreux joints.

Pour une porte qui donne vers l’extérieur, il est possible de la doubler. Elle comportera alors une double paroi qui isole efficacement contre les bruits. Il est également possible d’opter pour une porte double : deux portes différentes sont installées l’une après l’autre à l’entrée. Entre les deux, un espace étroit assure l’isolation. Troisième option : mettre en place un sas. Cette fois-ci, les deux portes sont séparées par un espace plus grand de 1 m minimum.

Enfin, il faut noter que le capitonnage est une technique très efficace pour l’isolation phonique des portes.

Découvrez nos derniers articles
Isolation Phonique D'une Porte

Tout sur l’isolation phonique des portes

Tout comme les fenêtres, les portes constituent un important poste…

En savoir plus

L’Isolation Acoustique des Portes

Gêné par le bruit de la télévision alors que vous…

En savoir plus
Back To Top