skip to Main Content

Les techniques de pose d’un isolant phonique

Petit guide des techniques de pose possibles pour un isolant phonique.
Bien sélectionner les isolants qu’on utilise est primordial. Mais afin de réussir l’isolation phonique d’un bâtiment, l’idéal reste encore de traiter toutes les parois. Les murs, les sols, les plafonds, sans oublier les fenêtres ou encore les portes, tous ces éléments doivent concourir dans la lutte contre les nuisances sonores.

Pose d’un isolant phonique : les bases à connaître

Tout d’abord, il convient de rappeler les quelques principes qui régissent l’isolation phonique.

La masse et l’épaisseur

La densité d’un objet conditionne sa capacité à arrêter la propagation d’un son. Ainsi, plus une paroi est lourde et épaisse, plus elle protège du bruit. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’un mur trop épais réduit l’espace de vie ni que la masse d’un plafond en béton peut poser problème à l’équilibre d’un bâtiment.

Le triplet masse-ressort-masse

Le principe de « masse-ressort-masse » permet de pallier ces inconvénients. La majorité des techniques d’isolation phonique utilisent ce principe qui consiste à insérer une couche isolante (de l’air ou un matériau isolant) entre deux parois. Le son est ainsi en grande partie amorti par le « ressort » au milieu et seule une très faible proportion des vibrations initiales arrivent à traverser la seconde paroi.

La désolidarisation

La désolidarisation consiste à mettre en place une structure interne déconnectée de la structure externe. On parle souvent du principe de la boîte dans la boîte. Les vibrations sonores n’ont ainsi aucun point d’entrée vers l’intérieur qui est parfaitement insonorisé. Il est ainsi primordial de bien repérer tous les ponts acoustiques (passages d’air dans les volets roulants, etc.) et de les traiter.

Pose de l’isolant phonique d’un mur

Pour une cloison intérieure ou un mur extérieur, la technique de pose de l’isolant dépendra principalement de la régularité de la surface. Ces techniques suivent surtout le principe de masse-ressort-masse afin de freiner les bruits aériens, venant de l’extérieur ou d’une pièce voisine.

Isolation d’une surface plane et régulière

Il suffit de coller une plaque de doublage directement sur la cloison ou le mur en question. Cette solution d’une extrême simplicité utilise des plaques prêtes à l’emploi constituées d’un isolant recouvert d’une couche de plâtre.

Pose d’un isolant phonique sur une surface irrégulière

Pour un mur ou une cloison dont la surface n’est pas parfaitement plane, il faut doubler la paroi à l’aide d’une contre-cloison fixée sur une ossature métallique. Un isolant sera posé entre la paroi et la contre-cloison.

Pose de l’isolant phonique d’un plancher

Réduire les nuisances créées par les bruits d’impacts et, dans une moindre mesure, les bruits aériens requiert l’isolation acoustique du plancher. La technique à utiliser pour la pose de l’isolant phonique dépendra du type de chantier et du budget.

Sous-couche acoustique mince sous carrelage collé, parquet ou stratifié

Cette technique consiste à poser une couche d’isolant sur la dalle du plancher. Un revêtement de sol viendra ensuite le recouvrir. Facile à mettre en œuvre et peu onéreuse, cette technique s’utilise le plus souvent dans la rénovation. En effet, on peut réutiliser le revêtement de sol existant.

Sous-couche acoustique mince sous chape flottante ou carrelage scellé

Cette technique consiste à poser l’isolant sur la dalle du plancher avant de couler une chape de béton par-dessus. Contrairement à la précédente, la mise en œuvre de cette technique peut rajouter une masse considérable à l’édifice qui pourrait être fragilisé. Même si elle offre plus d’efficacité que la solution précédente, cette seconde technique se prête généralement mieux aux constructions neuves.

Il faut noter que la pose d’un simple tapis anti-vibration sur un plancher permettra de réduire considérablement les bruits d’impacts.

Pose d’un isolant phonique pour le plafond

Si l’isolation du plancher suffit dans la plupart des cas à réduire les effets des bruits aériens, leur élimination nécessite parfois l’isolation acoustique du plafond, notamment s’il est impossible d’isoler le sol. Plusieurs techniques sont disponibles.

Le faux plafond

Cette solution consiste à créer un faux plafond constitué de plaques de plâtre fixées à une ossature métallique suspendue au plancher par des suspentes anti-vibratiles. L’espace entre le plancher et les plaques de plâtre sera rempli par un isolant. Pour être efficace contre les bruits d’impact, le faux plafond doit être totalement désolidarisé du plancher. Pour cela, l’ossature métallique ne sera plus suspendue au plancher, mais fixée aux murs adjacents.

Le sous-plafond

Une technique plus simple à réaliser est la mise en place d’un sous-plafond où l’ossature métallique est directement vissée au plancher. Le procédé est bien évidemment moins efficace qu’un faux-plafond.

Les dalles en polystyrène

Encore plus facile à poser que le sous-plafond : les dalles de polystyrène. Malheureusement, cette technique ne peut se faire que sur un plafond parfaitement plat, sans aucune aspérité.

Pose d’un isolant phonique pour les fenêtres

Pour isoler une fenêtre, la technique de pose de l’isolant phonique sera choisie selon l’état de la fenêtre à traiter.

Pour les fenêtres en bon état

Si la fenêtre est encore en bon état, il est possible de choisir entre replacer le vitrage existant par un double vitrage ou conserver le simple vitrage pour rajouter un survitrage côté intérieur.

Pour les fenêtres délabrées

Les fenêtres trop abîmées devront être remplacées par de nouvelles fenêtres plus conformes aux normes thermiques et acoustiques actuelles.

À part certaines techniques très simples à réaliser, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel pour la pose d’un isolant phonique. Il pourra également donner des conseils précieux dans d’autres décisions tout aussi importantes (choix de l’isolant, etc.).

Découvrez nos derniers articles

En quoi consiste le doublage collé en isolation acoustique ?

GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT Notre service est 100% gratuit et ne…

En savoir plus

Quelques procédés pour l’isolation acoustique des équipements

GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT Notre service est 100% gratuit et ne…

En savoir plus
Back To Top