skip to Main Content

Tout comprendre sur les cloisons

Tout Comprendre Sur Les Cloisons

    À la rescousse des murs porteurs et des murs de refend, les cloisons viennent s’ajouter à la liste des parois utilisables pour mieux agencer l’intérieur, voir l’extérieur, dans certains cas. De quoi sont-elles faites ? Quelle est leur vraie utilité ? Y a-t-il des cloisons idéales ? Voici les principales réponses aux questions fréquentes.

    Les différentes utilités des cloisons

    En rénovation ou même dans les nouvelles constructions, les cloisons prennent une place à part grâce à leur grande praticité. Effectivement, eu égard à leur facilité de transport et de montage, ces parois en grande partie modulables répondent à de nombreux besoins. Sauf à constituer le bâti de la maison si on ne parle pas des petites constructions dans le jardin par exemple, elles constituent d’excellentes solutions pour configurer l’intérieur comme bon semble au maître d’ouvrage.

    Les cloisons ont pour principale fonction de compartimenter l’intérieur d’un bâtiment, quitte à devenir porteuses. Il s’agit par exemple de garantir l’intimité dans les pièces cloisonnées, ou de séparer un espace en deux pour créer des pièces en plus, etc. Elles ont aussi des rôles plus techniques. Par exemple, elles constituent des éléments complémentaires en matière de correction ou d’isolation sonore, mais aussi elles permettent de limiter la diffusion des odeurs. Certaines cloisons peuvent même constituer des murs de soutien en appoint pour un maximum de sécurité dans la maison ou l’appartement. Et dans de nombreux cas, les cloisons sont des atouts esthétiques indéniables.

    Les différentes catégories de cloisons

    Eu égard à ses nombreuses fonctions, on catégorise aujourd’hui les cloisons en 2 groupes, à savoir :

    Les cloisons fixes

    Comme leur nom l’indique, les cloisons fixes sont des parois souvent maçonnées ou immobilisées de telle sorte que leur démontage consiste plutôt en un abattage. Elles sont généralement constituées soit en briques de terre cuite, offrant en même temps une bonne isolation, soit en béton cellulaire composé de différents composants (chaux, ciment, cellulose, silice, etc.), soit en briques de verre, offrant une impression d’espace et de luminosité, soit en plâtre, se présentant sous forme de plaques ou de carreaux emboîtés

    Les cloisons mobiles

    Elles sont amovibles, déplaçables et réutilisables à souhait. Leur rôle est souvent décoratif, mais toujours pour façonner l’intérieur de façon optimale. Les cloisons mobiles se déclinent en une multitude de modèles dont les plus connues sont les cloisons japonaises, les cloisons coulissantes, les cloisons transparentes, le claustra. Les matériaux de fabrication sont tout aussi variables. Ils peuvent être en bois, en alu, en plâtre, en verre et même en carton.

    Quels cloisons choisir

    Considérant ces différentes conceptions, le choix des cloisons se fait suivant un diagnostic préliminaire, aussi bien de la configuration de l’intérieur, que de la nécessité d’avoir un intérieur cloisonné. Effectivement, même si ces dispositifs sont des atouts d’agencement, ils sont aussi facteurs de réduction de l’espace intérieur. Il s’agit donc de trouver le bon équilibre entre l’utilité des cloisons, leur apport pour le bien-être de la maisonnée, et l’optimisation de l’espace. Poury parvenir il s’avère judicieux de contacter un spécialiste de l’agencement.

    En parallèle, il faut connaître quel type de cloisons convient à chaque type d’endroit. Par exemple, il faut savoir que les parois fixes au matériau hydrophobe (briques de verre, plaques de plâtre, etc.) sont appropriées pour l’aménagement de pièces humides comme la salle de bain. Les cloisons mobiles et amovibles seront de premier choix pour les espaces où le poids est problématique (combles aménagés par exemple). Par ailleurs, sans devoir abattre un mur de refend dégradé, une cloison en béton cellulaire peut très bien servir d’appoint en guise d’habillement. En d’autres termes, les possibilités sont presque infinies avec les cloisons.

    Le changement ou l’abattage des cloisons

    Il s’agit évidemment de se débarrasser d’une ancienne cloison fixe qui a pris de l’âge, ou tout simplement, dans le cadre d’une rénovation de l’intérieur. En tout cas, il suffit de considérer les caractéristiques des cloisons et de respecter certaines règles d’usage. Avant tout, il est primordial qu’elle ne soit pas porteuse ni qu’elle ne soit reliée à la structure de la maison. Autrement, il va falloir mener une étude en profondeur et s’adresser à une entreprise spécialiste pour le démolissage.

    Pour le locataire, l’accord du propriétaire doit être obtenu. Si le maître d’ouvrage est propriétaire, il peut démolir en toute liberté, même s’il s’agit d’un appartement en copropriété.

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires

    Back To Top