skip to Main Content

Guide des prix pour l’isolation phonique du plafond d’un appartement

Guide Des Prix Pour L’isolation Phonique Du Plafond D’un Appartement

    : trouvez des

    Demandez des devis aux de votre région pour .

    Afin de bien protéger son appartement des bruits, il faut commencer par s’informer sur le prix de l’isolation phonique du plafond. Effectivement, cette démarche peut s’avérer efficace pour s’isoler du bruit des voisins du dessus qui font la fête, ou de leurs enfants qui s’essaient à des instruments. Cependant, elle peut représenter un certain investissement. Dans cet article, on vous dévoile quelques prix et astuces pour réussir l’isolation acoustique de son appartement. Ce qui vous permettrait au final de conserver un bon rapport de voisinage.

    Création d'un faux plafond40 à 90 euros/m²
    Mousse polyuréthane alvéolée20 à 30 euros/m² environ
    Placophonique30 euros/m² environ
    Laine de verre3 à 8 euros/m²
    Laine de roche5 à 10 euros/m²

    Pourquoi isoler le plafond ?

    Isoler phoniquement son appartement, c’est se protéger contre la propagation des sons afin de profiter d’un chez-soi plus calme et serein. Notons que nous luttons contre différentes sortes de bruit. Ce sont les bruits aériens extérieurs et intérieurs, les bruits de choc ou d’impact et les bruits d’équipements. Dans le cas d’un appartement, les bruits aériens extérieurs se transmettent directement par parois séparatives ou indirectement, par parois latérales.

    Les bruits aériens intérieurs, dont la transmission se fait à travers le plancher, les murs et cloisons, sont par exemple les conversations, les bruits de télé ou de radio. Les bruits de choc, aussi appelés bruits solidiens, sont les bruits de matière comme le talon, des objets que l’on déplace ou qui tombent. Et le but d’une isolation phonique, c’est d’arriver à limiter, voire supprimer la transmission de ces bruits. Avec une isolation phonique efficace du plafond de votre appartement, vous n’aurez pas à subir les bruits venant de l’étage du dessus.

    Les méthodes d’isolation phonique du plafond d’un appartement et leur prix

    Par les temps qui courent, il est de plus en plus fréquent d’habiter en copropriété. Mais si vous vivez en immeuble et qu’il arrive que les bruits des voisins vous incommodent, il n’y a à ce jour malheureusement pas de réglementation, imposant à ces derniers d’engager des travaux d’isolation phonique. Il n’en reste pas moins indispensable d’isoler les sons entre les étages. Pour cela, vous pouvez agir à votre niveau pour vous isoler du bruit grâce à deux méthodes d’isolation du plafond. Elles consistent essentiellement à intercaler d’une couche isolante le plafond et la pièce.

    Méthode #1 pour l’isolation phonique du plafond de l’appartement : la pose collée

    C’est la méthode la moins compliquée et la moins chère pour isoler phoniquement le plafond. Surtout efficace contre les bruits aériens, elle reste une solution à court terme et ne convient pas à tous les types de plafond. Ce type d’isolation du plafond peut en effet se décoller en présence de condensation. Ce sous-plafond collé se fait avec des isolants au choix, en rouleaux ou en plaques comme la mousse polyuréthane alvéolée par exemple (20 à 30 euros/m² environ). Vous pouvez aussi opter pour des panneaux acoustiques isolants comme le placophonique (30 euros/m² environ), très performant et d’une épaisseur de 5 cm seulement pour les petites hauteurs sous plafond.


    Méthode # 2 pour l’isolation phonique du plafond d’un appartement : créer un faux plafond suspendu

    Le faux plafond se fait par pose suspendue en fixant les suspentes au plafond existant puis par la pose du faux plafond sous ce dernier. L’isolant se place dans le plénum, qui est le vide entre le plafond et le faux plafond. De manière générale, le faux plafond se conçoit avec des plaques de plâtre maintenu par une ossature mécanique. Il s’avère efficace pour lutter contre les différentes sortes de bruits. Toutefois, bien qu’il soit redoutable pour contrer les bruits, le prix d’un faux plafond à pose suspendue peut représenter un investissement plus conséquent dans le cadre de l’isolation d’un appartement. Ce prix oscille globalement entre 40 à 90 euros/m².

    De plus, il ne convient pas à une pièce à faible hauteur sous plafond car son installation risque encore de la réduire davantage. Là, c’est plutôt le coefficient acoustique du matériau isolant qui importe, au lieu de son épaisseur. Globalement, l’usage domestique nécessite un coefficient d’environ 0.5, que l’on retrouve dans les laines minérales de type laine de verre (3 à 8 euros/m²)ou laine de roche (5 à 10 euros/m²). L’isolant bien installé, on visse les plaques de plâtres sur l’armature. Il est essentiel de désolidariser complètement le faux plafond créé du plancher.

    Bons à savoir

    Si vous savez faire preuve de diplomatie, il peut être intéressant de traiter le problème de bruit à la source. C’est-à-dire que vous pouvez négocier la pose d’un revêtement de sol, de type sous couche avec votre voisin du dessus. Cela permet déjà de gagner entre 15 à 20 dB.

    Pour rappel, les solutions bon marché ne sont pas les plus préconisées si l’on vise de bons résultats acoustiques dans le long terme. Avant d’entreprendre des travaux d’isolation phonique, le mieux est de s’accorder du temps pour analyser les sources des nuisances sonores, par la réalisation d’un diagnostic acoustique.

    Devis

    Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
    Cliquez ici
    Back To Top