skip to Main Content

Bruits d’équipements – lutter contre le bruit

Bruits D’équipements – Lutter Contre Le Bruit

    Les bruits d’équipement se propagent directement ou indirectement par le biais de l’air, mais aussi sous la forme de bruit d’impact par mise en vibration des parois. Ils peuvent provenir de la robinetterie, de l’ascenseur, du conditionnement d’air, de l’installation de chauffage ou encore de la ventilation mécanique.

    La propagation des bruits d’équipements

    Les bruits d’équipement se diffusent avec ou sans intermédiaire par l’air. Ils se transmettent également sous la forme de bruits d’impact par vibration des parois. Cela peut donc venir du système de robinetterie, de l’ascenseur, de l’équipement de chauffage, de la ventilation mécanique mais aussi de la climatisation et plusieurs autres encore.

    Les spécificités des bruits d’équipements

    Les équipements, à l’instar des machines industrielles, des ascenseurs, des canalisations, des dispositifs de chauffage, de refroidissement d’air et d’eau, d’aération peuvent engendrer une gêne auditive dans la mesure où ils sont mal isolés. L’isolation acoustique de ces installations doit prendre en considération trois types de bruits que celles-ci génèrent, à savoir le bruit de l’équipement proprement dit, le bruit occasionné par le lien entre l’équipement et son support mais aussi le bruit diffusé par les conduits d’air ou d’eau.

    Les canalisations

    Les canalisations sont dans la plupart des cas recouvertes avec un matériau calorifuge et l’apport de l’isolation au niveau acoustique doit être pris en considération aussi bien en correction qu’en isolement. En réalité, il est usuel de couvrir l’isolant d’un revêtement en métal. Cependant, dans bon nombre de dispositions de locaux techniques, il s’avère complexe d’installer un isolant sur les parois. Lorsque les risques de chocs sont minimes, il est possible de laisser l’isolant visible, muni d’une protection métallique perforée. Ainsi, il permet de diminuer la réverbération dans le local.
    Quatre critères plus ou moins importants doivent être pris en compte au moment de choisir les coquilles, à commencer par le diamètre. Avec un diamètre plus grand des canalisations, la performance de l’isolant est meilleure. Le second paramètre est le revêtement, qui a cependant une faible influence sur l’isolement. La masse et la nature de la tuyauterie constituent également un critère influent car elles conditionnent les performances d’affaiblissement. Quant à l’isolant, plus celui-ci est épais et plus les performances acoustiques sont meilleures. (voir: lutter contre le bruit )

    Les canalisations d’air et la climatisation

    Les canalisations ainsi que les gaines font acheminer l’air et constituent une source de bruits d’équipements car ils représentent la pièce de liaison de toutes les installations. De nombreux agents concourent à la reconduction de bruits au sein des équipements de climatisation.
    Le bruit généré par le ventilateur est selon les cas, plus ou moins élevé, en fonction du type du ventilateur. Il s’avère de ce fait essentiel de faire attention au niveau sonore de l’appareil, indiqué dans les détails techniques du concepteur. Le socle du ventilateur peut également engendrer des diffusions solidiennes, autrement dit transmises par des matériaux solides. Pour réduire le niveau sonore relatif à la vibration du socle, la mise en place de plots viscoélastiques peut se révéler efficace. Enfin, les évacuations d’air ainsi que les conduits peuvent aussi provoquer des vibrations dans les gaines. Pour y remédier, des manchons souples seront à disposer entre les conduits et les sorties ventilateur.

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires

     

    Back To Top