fbpx skip to Main Content

Chape acoustique : avantages et types

Chape Acoustique : Avantages Et Types

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation phonique sous la chape ou chape acoustique est utile pour limiter les gênes occasionnées par les gens à l’étage supérieur. Que ce soit pour les maisons individuelles ou en appartement, il vaut mieux isoler les sols. Souvent dus à des défauts d’installation, les problèmes acoustiques constituent l’une des principales non-conformités des bâtiments. Dans ce dossier, voyons quels sont les avantages à réaliser une chape acoustique.

L’isolation phonique sous chape : pourquoi y penser ?

La chape acoustique est un véritable plus pour l’habitation, dans la mesure où elle a un grand rôle à jouer dans l’isolation phonique et thermique. Parmi l’éventail d’avantages offerts, on peut citer une réduction conséquente des nuisances sonores, émanant des voisins du dessus. On peut très bien la mettre en œuvre sur tout type et nature d’habitation.

Une chape acoustique est la solution pour avoir une meilleure isolation au niveau du sol. Si la température d’un plancher non isolé est d’environ 10°C, elle sera accrue en même temps que le confort des occupants, avec une chape fluide. Mais le plus grand atout d’une chape phonique est de réduire les frais de chauffage. Effectivement, il va être possible de réduire des pertes énergétiques dans la maison ou l’appartement.

Et pour décupler l’efficacité de l’isolation thermique, on peut très bien penser à l’associer avec la chape acoustique. La transmission des bruits ainsi que les pertes thermiques réduites, on ne fait pas mieux pour réaliser des économies.


L’isolation acoustique sous chape présente-t-elle des inconvénients ?

En dépit de tous les points positifs cumulés par la réalisation d’une chape acoustique, l’isolation sous chape présente tout de même quelques désavantages. Les technicités employées en construction entraînent de lourds travaux. Et dans l’existant, il va falloir remplacer le revêtement du sol.

En outre, le coût induit par ces travaux peut être conséquent, proportionnellement à la surface à traiter. Néanmoins, il pourra être allégé par les aides étatiques. Enfin, la mise en place d’une chape acoustique induit la plupart du temps des travaux annexes.

En quoi consiste une chape acoustique ou isolation phonique sous chape ?

chape acoustique, Isolation phonique d’un plancher en bois ancien

Tout d’abord, il convient de noter que pour plus d’efficacité, les problèmes d’isolation phonique se traitent à la source, donc, au niveau du plancher. L’isolation du plancher s’avère plus simple à faire et plus efficace que celle du plafond.

La chape acoustique est un dispositif que l’on peut mettre en place afin de réduire toutes sortes de bruits à différents étages d’un bâtiment. On parle surtout de bruits d’impact, bruits de choc, ainsi que des bruits aériens. Le son de la télé ou de la radio en sont les exemples les plus proches…

Conseils pour une efficacité accrue de la chape

Une isolation sous chape dans sa forme la plus simple va être composée d’un isolant et d’une chape fluide. Toutefois, il existe d’autres méthodes d’isolation possibles. Afin de bloquer au maximum le transfert des bruits, on doit dissocier ou désolidariser la chape acoustique des autres éléments périphériques. Ce sont notamment le support, la dalle, la couche de circulation constituée de parquet ou d’un carrelage.

Tout comme les plinthes doivent être séparées du revêtement, ce dernier ne doit en aucun cas être en contact avec les cloisons ni les murs. L’absorption des bruits est permise par cette alternance support-isolant-chape. Effectivement, l’isolation acoustique sous chape est posée sur un film ou une feuille en polyéthylène souple. On va recouvrir la dalle avec cette dernière. Cette feuille repose sur un support de type dalle ou plancher bois.

Tout en rabattant les bords de l’isolant sur la périphérie des murs au ras du sol, on va couler la chape qui va servir de support au revêtement. Il est possible de procéder différemment en ce qui concerne les techniques d’isolation phonique sous chape. En vue de recouvrir des tuyaux de chauffage dans le sol, on peut par exemple mettre en place une chape liquide autonivelante. Dans tous les cas, la réalisation d’une chape implique une très grande précision. Faute de quoi, l’efficacité acoustique peut en pâtir.

Quel type de chape acoustique choisir ?

Il est essentiel que la chape acoustique à couler s’adapte aux spécificités de l’ouvrage. De bas en haut, le sol se compose d’un sol porteur, suivi d’une couche de désolidarisation et d’une chape pour niveler le sol. Le revêtement fait office de finition. La chape adhérente de par sa composition et sa mise en œuvre adhère au sol porteur.

Prenez soin de primariser le support. Si la chape est de type fluide, optez pour des produits tels que weber.floor 4716 ou weber.prim RP pour favoriser l’accroche sur dalle. Une chape désolidarisée est dissociée du sol porteur avec une couche désolidarisante interposée. La chape flottante peut être posée sur une couche isolante compressible. Il y a aussi la chape acoustique spéciale plancher chauffant.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top