skip to Main Content

Soigner la mise en œuvre – isolant phonique sol

Soigner La Mise En œuvre – Isolant Phonique Sol

    L’isolation phonique d’une habitation ne peut se réaliser sans organisation. Et les étapes de diagnostic ainsi que les travaux de fixation ne doivent pas être pris à la légère. Il s’avère en effet essentiel de bien connaître les principes de l’acoustique, de bien mettre en œuvre les systèmes et les équipements choisis, afin que l’isolation acoustique soit la plus efficace.

    Mise en œuvre de l’isolation acoustique : à prendre en compte dès la construction de l’habitation

    L’isolation phonique d’une habitation constitue un des principaux procédés à prendre en compte dès même la conception d’une maison, sachant que l’isolation phonique n’est pas systématique mais diffère d’une construction à une autre. En effet, suivant les besoins de chacun en termes d’isolation les procédures techniques de l’isolation acoustique ne sont pas les mêmes. Elles diffèrent donc si vous prévoyez d’isoler votre habitation d’une autoroute adjacente ou si vous pensez installer un studio de musique dans le sous-sol de votre demeure. Pour chaque situation, la sensibilité sonore est distincte. Vous devez ainsi choisir votre isolation acoustique suivant vos propres niveaux d’exigences et non prendre exemple sur l’isolation d’une autre construction. ( isolant phonique sol )

    Une bonne mise en œuvre de l’isolation acoustique

    A l’instar de l’isolation thermique, l’isolation phonique doit être effectuée avec minutie, en tenant compte de toutes les parois existantes et en les traitant avec des matériaux adaptés. Il ne faut de ce fait pas oublier qu’à l’endroit où l’air circule, la chaleur peut également circuler. Si les bas de portes, les cloisons, les coffres des volets roulants ou les fenêtres ne sont pas correctement étanches, ceux-là constituent des ponts thermiques, et peuvent ainsi laisser passer l’air et les nuisances sonores. De la même manière, une zone non traitée représente un pont acoustique. Bref, une bonne mise en œuvre de l’isolation acoustique est de mise et celle-ci doit inclure une excellente conception et des matériaux de qualité.

    Le choix de l’isolant acoustique

    Mais avant la mise en œuvre proprement dite, le choix de l’isolant acoustique s’avère primordial. Peu importe l’endroit où il sera appliqué, il est recommandé d’opter pour un isolant dont la structure est poreuse, comme un matelas fibreux enfermant notamment l’air immobile pour ainsi capturer et atténuer le bruit. La structure devra être assez souple afin de remplir correctement sa fonction en fonction de l’isolation désirée et assez rigide pour garantir une excellente démarche mécanique des parois.

    Les critères d’un bon isolant acoustique

    En termes d’isolation phonique, il est déconseillé de choisir les produits universels qui offrent des niveaux de performances hypothétiques qui ne résolvent pourtant pas les problèmes de bruit. En réalité, aucun papier peint ni peinture « magique » ne peut isoler des bruits provenant de l’extérieur. Lors du choix de l’isolant, il est essentiel de prendre en considération les différentes contraintes existantes. Si vous avez un doute concernant votre diagnostic, il vous est conseillé de recourir aux services d’un acousticien, spécialiste en acoustique du bâtiment, qui sera à même d’établir un diagnostic complet et de bonne qualité de votre habitation et vous présenter des solutions rectificatives convenant à votre chantier.

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires
    Back To Top