fbpx skip to Main Content

Tout sur le coefficient d’isolation phonique

Tout Sur Le Coefficient D’isolation Phonique

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le coefficient d’isolation phonique, qu’est-ce que c’est ? Nous tentons d’éclaircir ce sujet dans notre article. Un sujet qui s’avère important lorsqu’on souhaite améliorer les performances acoustiques chez soi.

À l’heure actuelle, près de 60 % des Français jugent que les bruits sont néfastes pour la santé. Afin de se protéger et préserver aussi son entourage de ces facteurs de stress, il existe plusieurs options d’isolation phonique adaptées à n’importe quel intérieur.

Notion d’isolation phonique

L’isolation phonique (ou acoustique) a pour but de réduire ou de stopper la transmission des nuisances sonores intérieures ou extérieures au niveau d’une habitation. Dans ce contexte, on sollicite l’usage de matériaux différents de ceux employés pour l’isolation thermique.

Les concepts de base de l’acoustique dépendront entre autres du choix des éléments isolants ainsi que des techniques à pratiquer. En outre, l’isolation phonique implique à apporter une correction acoustique à l’isolation déjà existante. Elle a la capacité de traiter les sons produits dans la pièce elle-même.


Comment classe-t-on les bruits ?

Les bruits se catégorisent en 3 types. Et il est important de connaître leur nature pour pouvoir paramétrer l’isolation phonique suivant un coefficient adapté à cet effet.

Les bruits aériens

Ondes sonores en provenance de l’intérieur ou de l’extérieur, elles se frayent un chemin sous les portes, par les interstices des fenêtres, à travers les parois murales, etc.

Les bruits d’impact

Aussi appelés bruits solidiens, ces derniers se transmettent via la structure du bâtiment. Ici, on parle de bruits extérieurs à la pièce ou à l’habitation, chutes ou déplacements d’objets, chocs de talons, passage d’automobile, de trains, etc.

Les bruits d’équipements

Cela englobe généralement les bruits émis par le fonctionnement d’appareils ménagers ou domestiques de type chaudière, sèche-cheveux, aspirateur, tuyauteries, ventilation, etc.

Les coefficients en isolation phonique

Envisagez-vous des projets de construction ou de rénovation de votre habitation ? La question de l’isolation se posera nécessairement. À dire vrai, la loi impose aujourd’hui de respecter des normes strictes pour tous travaux de construction ou d’amélioration de logement.

À l’égard de plusieurs solutions d’isolation phonique existantes, comment éviter de se tromper sur son choix ? Il s’avère important de prendre en compte les divers indicateurs recommandés par la loi. Aussi, il est utile de se renseigner et de comprendre les valeurs de la performance des matériaux employés ainsi que celles de l’habitation dans son ensemble. Ceci va simplifier la recherche de la bonne isolation phonique adaptée à votre intérieur.

Les mesures d’isolation

On constate un indice de mesure aux bruits aériens. Celui-ci est noté comme suit : Rw. Il englobe le bruit de route (trafic routier) ainsi que le bruit rose (autres bruits aériens). Toutefois, on retrouve également l’indice pour les bruits d’impacts, noter Lw. Ces derniers sont mesurés en décibels (dB).

Pour évaluer l’efficacité d’isolation phonique aux bruits d’impact, on considère, dans la plupart des cas, la différence de dB entre le matériau nu et l’élément isolant (Ln). Plus la différence de Lw est élevée, meilleure sera l’isolation. Parfois, on évalue le coefficient Ln à travers lequel le bruit passera et succombera à l’isolation phonique.

L’indice d’affaiblissement acoustique

À l’instant où une onde sonore se met en contact avec une paroi (à incidence normale, par exemple), l’onde produit une intensité acoustique (en W/m²). Une partie du bruit sera réfléchie tandis que d’autres se feront absorber et transmis dans une pièce.

Entre autres, on compte 3 coefficients d’isolation, dont le coefficient de réflexion acoustique et le coefficient d’absorption acoustique Alpha Sabine pour mesurer la réverbération acoustique. Quant au coefficient de transmission, celui-ci étudie principalement l’isolation phonique. À noter que l’indice d’affaiblissement acoustique est défini en R, mesuré en décibel.

Loi de masse, notion liée au coefficient d’isolation phonique

En isolation phonique, lorsqu’on souhaite optimiser les performances, il ne faut pas négliger la loi de la masse. Plus le matériau est lourd, plus l’indice d’affaiblissement de celui-ci sera élevé. Voilà pourquoi, on recommande souvent de doubler la masse volumique de l’élément isolant pour augmenter l’indice d’affaiblissement du matériau. Ce qui va également entraîner un gain en décibels.

Astuces pour réussir son isolation phonique

Vous souhaitez réduire les bruits aériens ? Optez pour la pose d’isolants phoniques sur les murs. Pour cela, la laine de verre ou laine de roche (éléments isolants moins denses) prises en sandwich par deux couches de matériaux plus denses offriront de très bonnes performances. Vous pouvez également passer par un système masse/ ressort formé de laine de verre ou de roche. Avec cette solution, l’énergie de la vibration causée par l’onde sonore se voit rapidement dissipée. Vous pouvez, entre autres, opter pour des doubles vitrages pour limiter la propagation au niveau des fenêtres.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top