fbpx skip to Main Content

Isolation phonique en liège : focus sur le plafond

Isolation Phonique En Liège : Focus Sur Le Plafond

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Convenant tout aussi bien pour l’isolation thermique, le liège s’adapte plus particulièrement à l’isolation phonique de la maison. Il peut s’appliquer sur les différentes parois, sur les sols, les murs, les façades, le plafond…

La diversité des formats a été spécialement pensée pour convenir à chaque surface à isoler. Le liège isolant peut alors prendre plusieurs formes. À savoir, le liège en panneau, en vrac ou sous forme de granulés en rouleau ou en dalle (revêtement du sol).

Quelles sont les caractéristiques du liège en isolation phonique ?

isolation phonique liège

Très léger, le liège est utilisé pour ses performances en isolation thermoacoustiques depuis le XIXe siècle. En isolation phonique, le liège est en mesure d’absorber les réverbérations du son et des vibrations. Mais pour des résultats optimums, il faudrait associer ses propriétés à une technique d’installation bien maîtrisée.

Avec l’écorce du chêne-liège qui se renouvelle régulièrement, mais sur une période espacée, le liège isolant est un matériau idéal pour une isolation écologique du logement. Le liège aggloméré a la particularité de pouvoir garder ses atouts malgré le temps qui passe. Doté d’une longévité très appréciable, le liège ne pourrit ni ne se déforme au contact de l’humidité.


En outre, sa résistance au feu est une qualité qu’on lui apprécie. Attirant peu les nuisibles, le liège peut se passer du traitement prévu à cet effet. Sachez que le liège a, par essence, un classement naturel anti-feu « E ». Après son installation, il a besoin d’un vernissage ignifugeant si vous souhaitez en améliorer le classement. Comptant déjà parmi les matériaux isolants phoniques et thermiques les plus performants, les fabricants lui ajoutent des propriétés qui peuvent lui faire défaut.

L’isolation phonique contre les bruits d’impact avec le liège

Du liège isolant de 30 mm dispose déjà d’assez de performance pour bloquer les sons médiums et les aigus. On peut se tourner vers cet isolant pour isoler deux étages par le plafond, des murs ou des pièces concomitantes.  Pour éliminer les bruits aériens comme les conversations, la télé…, on peut procéder par le plafond. L’épaisseur à mettre en œuvre dépendra de ce que permet votre budget. Cependant, notez que plus importante sera cette épaisseur, meilleur sera le résultat.

Parmi les options, vous pouvez mettre en œuvre le liège expansé pur entre 6 à 8 cm d’épaisseur, avec une densité de 115 kg par m3 pour l’isolation phonique de votre plafond. L’autre option consiste à choisir le liège expansé haute résistance dont la densité minimum sera de 160 kg par m3. À option égale, cette seconde alternative se montrera plus performante du fait de cette densité supérieure.

La solution plus économique

Si votre budget est plus serré, optez pour du liège de 3 cm ou moins pour l’isolation phonique de votre plafond. Bien qu’elle permette de supprimer les nuisances sonores, il sera plus difficile d’obtenir de bons résultats avec cette épaisseur. Quoi qu’il en soit, le meilleur choix est de se tourner vers le liège acoustique haute densité, d’environ 315 kg au m3. Une installation en 2 couches croisées vous permet d’obtenir des performances satisfaisantes. Autrement, il peut être une bonne idée d’associer une couche de liège isolant phonique avec une couche du liège caoutchouc.

Comment installer le liège pour l’isolation phonique de son plafond ?

Dans la mesure où la tenue du collage ne peut être assurée dans le temps, un renfort mécanique est nécessaire pour une pose suspendue. Notamment, si la solution a un poids au-delà de 3 kg au m². Ce peut être des chevilles à clouer.

Mais les structures de type faux plafond à visser dans le plafond au travers l’isolant en liège peuvent tout aussi bien convenir. L’isolation phonique en liège sera par la suite revêtue d’une finition. Le liège expansé ainsi que le liège expansé haute résistance peuvent être fixés avec de la colle. Une colle spéciale sol/mur/plafond sera plus adaptée au liège haute densité destinée à l’isolation phonique.

Quelle finition pour une isolation phonique en liège ?

Le liège en isolation phonique autorise plusieurs possibilités de finition.

  • La peinture acrylique sans sous-couche d’accroche. Toutefois, elle rend toujours visible la texture granuleuse du liège et les joints entre les plaques.
  • L’enduit requiert une trame dans la première passe. Cela évite les fissures entre les joints. Une seconde couche d’enduit servira à cacher la trame.
  • Pour une efficacité accrue, le BA14 ou du Fermacell créera un effet masse-ressort-masse. Le vissage s’effectue sur des tasseaux de bois ou bien des rails destinés à cet effet.

Pour conclure

Diverses transmissions indirectes comme les jonctions murs/plafonds, gaines électriques… favorisent la propagation des bruits. Avec l’isolation phonique du plafond, vous constaterez une amélioration du confort acoustique. Cependant, et notamment pour les bruits solidiens ou d’impact, ce sera difficile de les éliminer complètement.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top