fbpx skip to Main Content

Le liège isolant phonique : l’essentiel à savoir

Le Liège Isolant Phonique : L’essentiel à Savoir

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Présenté sous forme de plaque, le liège isolant dispose d’une formidable propriété isolante thermique et phonique. C’est ainsi un bon isolant sur tous les plans. Parmi toutes les matières naturelles qui se destinent à l’isolation, il s’avère vraiment exceptionnel.

L’analyse de l’isolation phonique se fait sur 3 échelles

  •   La correction acoustique de l’ambiance qui s’effectue en diminuant le niveau sonore en décibels, parallèlement au temps de réverbération.
  •   L’isolation phonique des bruits aériens transmis. Cela consiste à réduire les transmissions sonores émises par les conversations, les bruits de télé ou de radio, etc. Et celles qui proviennent des salles contiguës ou de l’extérieur. Les bruits extérieurs aériens se diffusent à travers la couverture du toit, les portes et fenêtres, les planchers, ainsi que les différentes parois…
  •   Enfin, l’isolation acoustique ou phonique des bruits de chocs ou de percussion. On les appelle aussi bruits d’impact en raison de leur origine. Ces bruits viennent généralement de l’impact sur les dalles et se transmettent d’étage en étage. On retiendra les bruits de pas ou d’objets qu’on déplace, etc.

Dans les trois cas mentionnés ci-dessus, le liège isolant phonique, notamment les panneaux de liège expansé qui sont d’excellents isolants, vont servir à casser ou interrompre la propagation du son.

Quels sont les atouts du liège isolant phonique ?

liège isolant phonique

Le liège isolant conserve ses qualités indéfiniment. Cela veut dire qu’il ne s’altère pas dans le temps. Sur le plan thermique, le panneau de liège est parfait pour le confort. Il a une capacité à retenir la chaleur pour ensuite la restituer au moment opportun. Sur le plan phonique, sa composition à 95 % de gaz inertes en fait un excellent absorbant acoustique et un isolant phonique hors norme.

Les plaques de liège isolant phonique à haute densité remplissent à merveille leur mission en empêchant le passage des vibrations. De tous les matériaux isolants, le liège s’avère donc particulièrement très intéressant. Si bien qu’avec seulement 30 mm de liège par exemple, il est possible de bloquer la circulation de quasiment 100 % des médiums et des aigus tout en corrigeant l’acoustique de la pièce.


Avec cette approche, on peut insonoriser aussi bien les plafonds séparant deux étages, les murs intérieurs ou mitoyens ou des pièces mitoyennes. Sachez également que le liège s’annonce performant quand il s’agit d’absorber les bruits d’impact. À noter qu’avec ses qualités antivibratiles, le liège fait office d’isolant phonique pour les appareils bruyants, provoquant beaucoup de vibrations qui se propagent par le sol.

Quels types de fréquences peut absorber le liège isolant phonique ?

Ainsi que nous l’avons vu plus haut, le liège peut absorber les fréquences moyennes et les aigus. Indéniablement, la structure cellulaire à la fois compacte et souple du liège lui permet d’absorber la majeure partie des ondes qu’il reçoit. Néanmoins, pour une correction acoustique poussée, c’est-à-dire pour absorber aussi les fréquences graves, l’épaisseur et la méthode de pose vont également jouer. Pour absorber les aigus, il faut des revêtements entre 2,5 et 4 mm d’épaisseur.

Une épaisseur de revêtement de 5 mm et au-delà va permettre de retenir les aigus et les moyennes. Installé en sous-couche au-dessus du sol, du liège isolant de 5 mm empêche aussi bien les bruits d’impact que les bruits aériens de traverser la paroi. Si l’on veut absorber les trois types de fréquences en même temps (aiguës, moyennes et graves), il faut veiller à ménager un vide d’air entre le liège isolant et le mur à revêtir.

Comment poser le liège isolant pour obtenir cette performance ?

Une bonne performance du liège isolant s’obtient par le collage de celui-ci sur des tasseaux. Mais on peut aussi le coller sur des bandes de bois à fixer sur la surface à isoler. On recouvre par la suite l’isolant en liège à l’aide d’un placo ou d’une plaque rigide. L’autre option consiste à coller un revêtement fait de liège mince sur un support en contreplaqué entre 5 à 10 mm, que l’on va par la suite fixer sur des tasseaux.

Les plaques de liège isolant phonique

En forme de plaque, le liège isolant convient pour l’isolation phonique des planchers. Il faut cependant préférer celles en liège naturel poncé que brut. Une raison à cela est que les plaques brutes sont irrégulières en termes de niveau à cause notamment de l’agglomération des grains et la grossièreté du liège utilisé.

Quand elles sont poncées, les plaques de liège isolant sont en revanche plus travaillées. Leurs faces sont planes et plus régulières. Il est aussi bon de savoir qu’elles se destinent à l’isolation et non à la finition. Le liège isolant se décline à des épaisseurs allant de 10 à 60 mm. Suivant les approvisionnements, la couleur peut également varier.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top