fbpx skip to Main Content

Guide des prix pour une isolation phonique du logement

Guide Des Prix Pour Une Isolation Phonique Du Logement

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

A prix très variable, l’isolation phonique d’un logement se traduit par une lutte anti-bruit, que ce soit des bruits aériens ou solidiens, à l’aide d’isolants adaptés et un meilleur agencement. Cette opération consiste donc à réduire la propagation des nuisances sonores extérieures comme le trafic, ainsi que les bruits mitoyens comme ceux de la télé du voisin, etc.

Type de travaux Prix/m², avec pose
Diagnostic acoustique 200 euros à 400 euros
Isolation phonique du mur 40 euros à 90 euros
Isolation phonique du plafond 40 euros à 110 euros
Isolation phonique du plancher 30 euros à 60 euros
Isolation phonique des ouvertures (portes et fenêtres) 100 euros à 200 euros

Parce qu’elle sera plus ou moins complexe en fonction de la surface à isoler, le prix d’une isolation des murs, des combles et du plancher sera très relatif. Mais pour alléger la note et encourager les ménages à effectuer des travaux de rénovation, différentes subventions ont été mises en place. Suivez-nous pour plus d’informations.

Isolation phonique du logement, une procédure encadrée par une réglementation

La NRA ou Nouvelle réglementation acoustique régit les travaux liés à l’isolation phonique du logement. Le prix dépend essentiellement du tarif de l’acousticien. Ainsi, il y a des seuils de décibels à ne pas dépasser pour une construction neuve. Respectivement, c’est 30 dB ou décibels pour les bruits aériens provenant de l’extérieur, 53 dB pour les bruits internes comme les conversations dans une chambre voisine ou la télévision. Les bruits d’impact comme les bruits de pas et les objets qui tombent ne doivent pas dépasser les 58 décibels. Même si ces réglementations n’interviennent pas pour les constructions anciennes, leurs propriétaires auront tout intérêt à s’y conformer ou du moins à s’en rapprocher, pour leur propre confort sonore.

La démarche à suivre pour une bonne isolation phonique

Il est vrai qu’auparavant, on avait surtout tendance à privilégier l’isolation thermique au sein du logement. Souvent au détriment de l’isolation phonique. Mais l’une n’allant pas sans l’autre, autant considérer les deux si l’on doit y mettre le prix. L’isolation acoustique a un rôle crucial à jouer pour procurer un confort sonore aux occupants d’une maison. Cela est d’autant plus vrai pour les bruits qui y pénètrent que ceux qui y sont produits. De fait, elle ne doit en aucun cas être laissée pour compte. A cet effet, les propriétaires doivent engager des travaux d’isolation sur diverses parois de la maison, à commencer par les murs, les planchers, la toiture, en passant par les ouvertures (portes et fenêtres).

Effectivement, c’est l’ensemble du bâti qu’il faut isoler si l’on vise une isolation performante. Mais à part cela, la nature de l’isolant et la méthode mise en œuvre vont également impacter cette performance. Pour cette raison, l’intervention d’un acousticien professionnel sera nécessaire pour réaliser un diagnostic acoustique préalablement aux travaux. A l’aide d’une étude acoustique, ce spécialiste du son va déterminer l’origine des nuisances afin d’y répondre efficacement. Pour cela, il tiendra à la fois compte de votre budget, des parois à isoler. Également des matériaux qui les constituent. A un prix qui varie entre 200 à 400 euros, mais qui peut s’envoler jusqu’à 2000 euros pour une analyse approfondie, le diagnostic acoustique vous évite de vous engager dans un projet qui, au final n’aura pas été nécessaire.


Les prix pratiqués pour isoler les murs, les sols, les plafonds et les fenêtres

La nature des isolants est le principal facteur modulant le prix de l’isolation phonique du logement. Effectivement, les isolants présentant des caractéristiques plus avantageuses s’acquièrent souvent à un prix plus élevé. Vous avez le choix entre les rouleaux de liège, les laines minérales comme la laine de verre ou la laine de roche qui comptent parmi les meilleurs isolants. Le prix des laines minérales tourne autour de 5 à 10 euros/m² environ. La ouate de cellulose, la fibre de bois et le chanvre sont aussi très plébiscités. Leurs prix vont de 15 à 20 euros/m². Dans l’ensemble, le coût moyen d’une isolation, matériau et pose compris, fluctue entre 30 et 110 euros/m². Tout dépend en fait de la paroi à isoler et de la méthode d’isolation. Pour parfaire votre isolation, n’oubliez pas de doter les fenêtres d’un double vitrage. Cela coûte  100 à 200 euros/m² environ.

Le changement de vitrage, des joints thermiques et du châssis perméabilise les fenêtres contre les nuisances sonores. En revanche, l’isolation phonique des murs à l’aide de panneaux sandwich ou avec ossature métallique réduit les bruits d’équipements. Mais aussi contre les bruits aériens et des bruits d’impact. Une contre-cloison est encore une autre option possible. L’isolation du mur, pose incluse se fait entre 40 et 90 euros/m². L’isolation du plafond consiste en l’installation d’un plafond suspendu en placo-phonique ou en un plafond tendu, à un prix estimé entre 40 et 110 euros/m². Cela varie en fonction du matériau (perlite, mousse de polyuréthane, polystyrène extrudé ou expansé, fibre de bois, laines minérales, etc. Pour terminer, isoler un plancher coûte entre 30 et 60 euros/m². La pose de lambourdes avec fond de coffrage ou isolant, d’un revêtement, ou d’une dalle flottante en béton détermine le prix.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top