fbpx skip to Main Content

Absorption acoustique : comprendre ce concept pour mieux isoler son logement

Absorption Acoustique : Comprendre Ce Concept Pour Mieux Isoler Son Logement

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

En parallèle à l’isolation phonique, l’absorption acoustique constitue l’une des approches visant à améliorer le confort acoustique au sein de l’habitation. Quand il s’agit d’assurer ce dernier pour le bien-être des occupants du bâtiment, il convient de traiter efficacement le bruit.

À ce titre, l’absorption acoustique, ou encore la correction acoustique peut être mise en œuvre afin d’atténuer le bruit en réduisant le niveau des ondes sonores. Cette opération empêche les sons de se réverbérer, améliorant l’intelligibilité des échanges verbaux dans les locaux.

En quoi consiste l’absorption acoustique ?

En vue d’une ambiance sonore plus agréable, la correction acoustique d’une pièce exige une conception architecturale bien étudiée. Mais la correction phonique implique la mise en œuvre des matériaux absorbants, sans quoi il est impossible de contrôler l’énergie sonore réfléchie contre les parois.

De la même manière qu’ un matelas absorbe l’impact d’une chute d’un corps, un absorbant acoustique va absorber les ondes qui se propagent dans une pièce. Il aura essentiellement pour effet de diminuer le taux de réverbération dans la pièce. Mais il est aussi possible de réduire le niveau des ondes sonores en appliquant les principes de l’absorption acoustique.


Les matériaux absorbants

Le traitement de l’acoustique d’une pièce s’effectue majoritairement au moyen des matériaux absorbants. En en trouve en matière fibreuse ou poreuse comme les mousses absorbantes acoustiques. Avec les laines de verre, l’utilisation de ces dernières est courante dans les home studio. Il existe des matériaux absorbants acoustiques à résonateurs à l’instar des plaques perforées.

Il en existe toute une variété, comme ceux à membranes. On ne sait pas toujours vers quelle solution se tourner. Néanmoins, les consommateurs peuvent compter sur un bon indicateur afin de les éclairer sur la pertinence de la qualité absorbante du matériau de leur choix : le coefficient d’absorption acoustique.

Qu’est-ce que le coefficient d’absorption acoustique ?

Variant suivant la fréquence sonore, cet indice détermine le rapport entre bruit absorbé et bruit pénétrant dans une paroi. Le coefficient d’absorption acoustique d’un matériau (αw) oscille sur une échelle de 0 à 1. Sachant que plus l’indice d’absorption acoustique d’un matériau se rapproche de 1, plus absorbant il sera.

En clair, un coefficient d’absorption de 0 est attribué à un matériau n’ayant aucune capacité d’absorption du bruit et qui va réfléchir dans leur intégralité les ondes sonores. Un dispositif absorbant affichant un αw de 0,8 va absorber à hauteur de 80 % les énergies sonores.

Connaître le classement des produits en fonction de leur coefficient d’absorption

absorption acoustique, isolation phonique sous chape, indice d'affaiblissement acoustique, isolation phonique parquet ancien

Afin de mieux orienter les professionnels et les particuliers dans leur choix, les produits d’absorption acoustique sont classés de A à E. A étant le meilleur classement avec un coefficient d’absorption entre 0,90 / 0,95 et 1.

Un absorbant acoustique classé E a un indice entre 0,15 / 0,20 et 0,25. Non seulement le type de matériau, mais aussi ses caractéristiques (perforations, taille et masse…) vont jouer sur l’indice d’absorption d’un élément.

Comment fonctionnent les dispositifs d’absorption acoustique ?

À l’instar des panneaux absorbants, les absorbants acoustiques interviennent sur l’acoustique spatiale. Leur effet se limite à la correction acoustique en réduisant des réverbérations. Ils n’agissent pas sur l’isolation phonique à proprement parler par rapport aux bruits venant de l’extérieur. En somme, l’absorption acoustique pouvant être placée sur tous les supports depuis le plafond, le mur, en passant par le sol, voire les meubles… vise à apporter un meilleur confort acoustique.

Fabriqués avec une variété de matériaux, les absorbants acoustiques peuvent être poreux, perforés, être constitués de panneaux ou de cavités… Pour qu’ils fonctionnent comme il faut, les acousticiens les choisissent suivant la gamme de fréquences majoritaires qu’on souhaite absorber. De même, ils se tourneront vers une solution spécifique compte tenu du volume du local et du temps de réverbération ciblé.

L’absorption des ondes en fonction des fréquences

Il va sans dire que les capacités des matériaux à absorber les sons seront différentes suivant leurs caractéristiques. Il en résulte que l’on ne va pas choisir le même type d’absorbant acoustique pour différentes fréquences de sons. L’absorption des hautes fréquences, les sons qui sont entre 1 et 8 kHz et qui sont dans les aigus, s’effectue par frottement de la structure poreuse. Ce qui veut dire qu’il faut des absorbants poreux, à découvert. Les sons de moyennes fréquences demandent la mise en place du résonateur d’Helmholtz.

L’air doit résonner dans une cavité pour être absorbé. Pour corriger les ondes moyennes, il faut privilégier des matériaux perforés mettant en œuvre le principe d’un système masse-ressort. Enfin, l’absorption des sons graves des basses fréquences (entre 125 et 500 Hz) s’effectue en réfléchissant les bruits vers les panneaux. Ils sont à fixer à une certaine distance du mur ou du plafond. En faisant vibrer les panneaux, l’énergie acoustique est absorbée par ces derniers.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top