fbpx skip to Main Content

Bruits d’équipement : tout ce qu’il faut savoir

Bruits D’équipement : Tout Ce Qu’il Faut Savoir

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le bruit d’équipement fait partie des bruits gênants qui s’entendent dans un bâtiment. Pour adopter des mesures correctives efficaces, il faut en premier lieu identifier l’origine et la nature du bruit. Si on est en proie aux perturbations sonores d’une tuyauterie, d’un ascenseur ou d’un dispositif quelconque, on est certainement confronté à un bruit d’équipement.

Bruit d’équipement : définition

Une onde sonore se diffuse dans l’air de manière directe ou indirecte. Lorsque celle-ci se propage de façon directe, on parle de bruit aérien. Autrement, c’est du bruit structural ou solidien. Les bruits d’équipements ont la particularité d’allier ces deux catégories de bruits, les ondes sonores peuvent se transmettre par voies aériennes ou par vibration des parois reliées à l’équipement. La vibration des parois est généralement faible pour que les habitants puissent la sentir physiquement. Cependant, le bruit qu’elle émet est percevable par le champ auditif humain. Si les bruits aériens ne gênent que dans les locaux voisins, les bruits solidiens peuvent s’entendre dans le bâtiment entier.

Les principales causes des bruits d’équipements

Les équipements techniques, à l’instar des ascenseurs, des systèmes de chauffages, des canalisations et des machines industrielles, occasionnent des bruits gênants dans le cas où les pièces qui les contiennent n’ont pas une isolation correcte.

Dans certains cas, les tuyauteries telles que les canalisations ou les conduits d’aération sont recouverts de matériau calorifuge en métal. Or, la présence du métal rend l’équipement d’autant plus bruyant lors d’une quelconque vibration.


Le changement brusque de pression dans les installations de robinetteries (coup de bélier), notamment en cas de fermeture brusque du robinet, entraîne un ébranlement violent et sonore des tuyaux. En outre, le contact de l’eau avec les parois des canalisations ainsi que les turbulences au niveau des coudes occasionnent de légers sifflements.

La fixation d’un équipement à une paroi trop légère est aussi une cause possible de retentissement sonore. Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres car il existe encore plusieurs causes de bruits d’équipements.

L’isolement aux bruits d’équipements

Pour éviter les bruits d’équipements, il faut avant tout installer ces équipements avec soins et suivre les recommandations des fabricants. En outre, il faut penser à désolidariser ou installer des dispositifs anti-vibratiles entre les équipements et les parois qui transmettent les vibrations.

Il faut également veiller à ce que les murs de séparation aient un indice d’affaiblissement acoustique suffisant et que les matériaux de plomberie choisis soient en adéquation avec les normes en vigueurs.

Pour les ascenseurs, on veillera à désolidariser l’ensemble treuil-moteur-poulie du reste de l’immeuble pour ensuite soigner les parois séparatives.

Il ne faut pas oublier d’isoler convenablement les locaux contenant les installations ainsi que les éléments de tuyauterie. L’installation d’un dispositif insonorisant sur le système de ventilation ou de climatisation est également indispensable pour atténuer les émissions sonores.

Bruits d’équipement, les essentiels à retenir

Les principales origines

En résumé, les origines des bruits d’équipement sont nombreuses. Lors d’un achat d’un équipement (chauffage, VMC, surpresseur…), vous devez prendre en compte son niveau de puissance acoustique. Le local destiné à recevoir l’équipement doit aussi avoir un indice acoustique suffisant et un traitement de son isolation acoustique intérieure est nécessaire. Pensez également à ne pas installer cet équipement au-dessus ou à côté d’une pièce principale. Par ailleurs, une paroi légère n’est pas adéquate pour la fixation d’un matériel ou dispositif bruyant. Les réseaux aérauliques, hydrauliques, gaines techniques doivent bénéficier d’une bonne conception ( diamètre suffisante pour la canalisation, bon rebouchage pour la gaine technique etc…).

Bruits d’équipement : les principales conséquences

Sans une prise de disposition ou mesures nécessaires, vous augmentez le bruit aérien d’équipement au sein de votre logement et des logements mitoyens. Ainsi, on entendra divers bruits comme gênants comme l’évacuation des eaux usées, le sifflement des entrées d’air ainsi que les bruits des gaines pour la ventilation. Vos robinets émettront des coups de bélier lors d’une fermeture ou ouverture trop rapide. Même vos portes de garages ou d’ascenseurs engendreront des bruits de roulement à cause d’une mauvaise désolidarisation des rails. On entendra aussi les différentes vibrations diffusées aux parois ou à la structure du bâtiment. 

Bonnes pratiques contre les bruits d’équipement

Pour éliminer les nuisances sonores engendrées par les bruits d’équipement, certaines dispositions s’avèrent réellement efficaces. Parmi elles, choisissez méticuleusement l’emplacement des pièces techniques comme la chaufferie ou la machinerie d’ascenseur ainsi que les salles d’eau et la cuisine. A l’achat, il faut également penser à choisir des appareils peu bruyants et peu vibrants. Sinon, les mousses acoustiques sont aussi efficaces pour réduire le bruit et vibration d’appareils comme la machine à laver par exemple. Et pour finir, pensez à désolidariser vos équipements. Pour ce faire, fixez-les sur des murs lourds ou munissez-les de dispositifs antivibratiles.

 

GRATUIT ET SANS
ENGAGEMENT

Notre service est 100% gratuit
et ne vous implique aucunement
à passer à l’achat

RAPIDE

Les entreprises vous rappel
très rapidement afin
d’effectuer un devis sur mesure

QUALITÉ ET CHOIX

Nos entreprises sont agréés
et sélectionné pour leur
rigueur et leur sérieux.

[sm action= »named_sr_form » form_name= »isolation_phonique »]

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top