fbpx skip to Main Content

Tout sur l’isolation phonique d’un bâtiment

Tout Sur L’isolation Phonique D’un Bâtiment

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Procéder à l’isolation phonique d’un bâtiment est très important pour améliorer le confort acoustique dans ce dernier.

L’exposition de manière prolongée à la nuisance sonore engendre de nombreux problèmes comme la difficulté de concentration, le stress et l’insomnie, sans oublier les maladies cardiovasculaires comme l’infarctus du myocarde, l’augmentation de la pression artérielle, etc.

De ce fait, pour ne pas faire face à tous ces problèmes, vous devez parfaire l’isolation phonique de votre logement. Cela contribuera également au confort thermique dans votre lieu de vie.

L’isolation acoustique d’un bâtiment consiste à limiter la propagation du bruit dans la structure. En effet, l’onde sonore peut provenir de vos voisins qui vivent dans le même bâtiment, des bruits venant de l’extérieur, etc.


Toutefois, il y a de nombreuses choses à prendre en compte pour cela. En effet, avant de faire quoi que ce soit, vous devez d’abord connaître le type de bruit et aussi la structure qui fait entrer la nuisance sonore. L’approche que vous adoptez varie ensuite en fonction de cela. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, lisez la suite.

Les différents types de bruit dans un bâtiment

Il existe trois types de nuisance sonore qui peuvent entrer dans un bâtiment, à savoir les bruits aériens, les bruits de choc et aussi les bruits d’équipement.

Les bruits aériens ou bruits aéroportés

Les bruits aériens font référence aux ondes sonores qui sont transmises par l’intermédiaire de l’air. Ce type de nuisances sonores peut provenir de l’intérieur ou de l’extérieur du bâtiment.

Dans ce contexte, les bruits aériens venant de l’intérieur entrent dans votre lieu de vie en traversant les parois. Cela peut être les murs mitoyens, les cloisons ou les planchers. Ils se propagent également à travers les tuyauteries. En effet, ces bruits font référence aux sons de la télévision, de la radio, la sonnerie du téléphone, l’aboiement des chiens, la voix d’une personne, etc.

Par contre, les bruits aériens extérieurs entrent en général à travers les fenêtres et la porte. Ce sont les sons venant de la voie routière comme les klaxons et les sirènes. L’isolation phonique d’un bâtiment consiste à ajouter de la masse et des matériaux d’amortissement.

Les bruits de choc ou bruits d’impact

Contrairement aux bruits aériens, ce type de nuisance sonore est créé lorsqu’un objet heurte directement la structure. En effet, cela concerne généralement les planchers et les murs. Les bruits de choc font référence aux sons des pas, aux claquements des portes, aux déplacements des meubles, les objets qui tombent, etc.

L’isolation phonique d’un bâtiment contre les bruits de choc est assez difficile vu que le niveau sonore engendré varie en fonction du type d’impact. Il existe un moyen simple de faire la différence entre un bruit aéroporté et un bruit de choc. En effet, vous n’avez qu’à mettre la main sur la structure et si vous entendez une vibration, alors c’est un bruit solidien.

Les bruits d’équipement

Comme son nom l’indique, ce type de nuisance sonore provient de différents matériaux comme la climatisation, l’ascenseur, le sèche-linge, le lave-linge, les volets, VMC, les ventilateurs, etc. Ce dernier se propage ensuite sous forme de bruits de choc ou par voie aérienne.

La loi de masse

La loi de masse stipule que les structures à masse élevée transmettent moins d’énergie sonore que les structures légères. En fait, le concept est comme suit : la densité élevée des matériaux lourds limite la propagation de la vibration. Ainsi, moins d’ondes sonores seront transmises à l’intérieur de la structure. En d’autres termes, l’indice d’affaiblissement acoustique augmente lorsque la structure est plus épaisse.

Par exemple, lors de l’isolation phonique d’un bâtiment, le niveau de bruit est atténué de 45 dB à 50 dB lorsque l’épaisseur des murs de briques se trouve entre 102,5 mm et 215 mm.

Comment procéder à l’isolation phonique d’un bâtiment ?

Lors de l’isolation phonique d’un bâtiment, vous devez prendre en compte toutes les structures. En effet, vous devez insonoriser le sol, les murs, le plafond ainsi que les fenêtres.

Isolation phonique du sol d’un bâtiment

Afin de vous protéger des divers bruits d’impact, vous devez absolument procéder à l’isolation phonique du sol du bâtiment. Pour ce faire, vous pouvez mettre un isolant comme la laine de verre, la plaque de plâtre, la laine de coton, la fibre de bois entre le plancher et la chape en béton. Vous pouvez également opter pour la mise en place d’un parquet flottant.

Isolation phonique des murs d’un bâtiment

Si vous souhaitez insonoriser les murs de votre bâtiment, la meilleure solution est d’installer des contre-cloisons. Vous pouvez également penser à accrocher des panneaux isolants si vous le voulez.

Isolation phonique des plafonds d’un bâtiment

Si vous en avez marre des bruits venant de vos voisins qui habitent dans les étages supérieurs, vous devez procéder à l’isolation phonique des plafonds du bâtiment. Pour ce faire, vous devez poser un plafond suspendu. Toutefois, il est à noter que l’insonorisation du plafond limite simplement les bruits aériens.

Isolation phonique des fenêtres d’un bâtiment

Si vous souhaitez insonoriser les fenêtres d’un bâtiment, optez pour les modèles à double ou triple vitrage. En effet, ces derniers disposent d’une bonne performance acoustique et thermique.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top