skip to Main Content

Isolation acoustique des locaux : quelques éclaircissements

Isolation Acoustique Des Locaux : Quelques éclaircissements

    Au travail, il n’est plus possible de se passer d’une bonne isolation acoustique des locaux. La concentration est en effet indispensable pour ne pas perdre le fil. Or, celle-ci tend à s’effilocher aux moindres perturbations, dont essentiellement les nuisances sonores .

    L’isolation phonique est en réalité un concept assez ésotérique que seuls ceux qui ont fait de longues études et passé par une longue expérience dans ce domaine puissent maîtriser le sujet. Il est donc plus recommandé de s’adresser à ceux-ci. Autrement dit, à des acousticiens professionnels ou des architectes spécialisés, pour s’enquérir, des contours des procédés, de leurs effets, etc. Mais d’ores et déjà, il est tout de même possible de cerner quelques principes à ce propos. À cet effet, on peut commencer par définir ce qu’est une isolation acoustique.

    Isolation acoustique des locaux : quelles différences entre correction et isolation acoustique ?

    Correction et isolation acoustiques sont deux résultats différents du traitement des bruits ou des sons. La correction phonique consiste à gérer la propagation de l’onde acoustique à l’intérieur du local, de manière à ce que certains sons soient plus audibles que d’autres étant donné l’amélioration et l’atténuation apportées. Plus précisément, elle recherche la réponse idéale escomptée, dans un local. Il peut s’agir en l’occurrence d’un studio, une chambre, une salle de cinéma, etc.  Quant à l’isolation acoustique, elle vise à éliminer le son. La source peut provenir de l’extérieur ou d’une autre pièce à l’intérieur même du local. Ces deux notions étant différentes, leur mise en œuvre a donc recours à des systèmes et des matériaux différents.

    Globalement, la correction sonore est obtenue par des dispositifs assez simples dont, entre autres, les panneaux acoustiques, les rideaux phoniques, tout en tenant compte des objectifs à atteindre. En revanche, l’isolation phonique fait appel à des systèmes plus complexes qui semblent apparentés aux systèmes d’isolation thermique, mais dont la différence provient du fait que le son, moins perceptible, plus aérien, est plus difficile à contenir. Effectivement, il faut noter qu’un bon isolant thermique n’est pas forcément efficace en isolation phonique.

    Isolation acoustique des locaux : comment réaliser une isolation acoustique ?

    L’isolation acoustique vise à empêcher la propagation de deux grands types de sons, à savoir :

    • Les bruits aériens qui se transmettent par l’air et dont la source est donc extérieure à l’exemple de la voix humaine, des bruits de circulation, de son de musique, etc.
    • Les bruits solidiens dont la source est le bâtiment lui-même ou ses composants comme les parois, les canalisations, etc.

    L’isolation phonique consiste à traiter en même temps la source et le bruit lui-même. L’on distingue alors quelques volets de travaux pour isoler un local et qui consistent à traiter principalement les parois, les ouvertures et les ponts acoustiques.

    Le traitement des parois

    Si l’on souhaite isoler le local de tous les types de bruits, il va falloir traiter ensemble, le plus souvent et surtout toutes les parois verticales et horizontales quand il s’agit d’un local dans un immeuble d’appartements. Il faut alors envisager 2 catégories de solutions qui sont, l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur, sachant que la seconde sera plus efficace pour protéger des bruits extérieurs. Les techniques se résument aussi en 2 solutions, dont le bardage et le système des cloisons collées. Dans tous les cas, l’idée consiste également en la désolidarisation des dispositifs des parois à isoler pour éviter la transmission d’ondes entre elles.

    Le traitement des ouvertures

    À ce propos, même si on sait que les portes et les fenêtres sont de véritables passoires d’air, laissant ainsi passer les bruits facilement, il ne faut pas oublier leur première fonction, à savoir l’aération de l’intérieur. Ainsi, les bonnes jointures suffisent souvent pour obtenir des résultats efficaces.

    Le traitement des ponts acoustiques

    Une mauvaise isolation phonique peut donner lieu à des ponts acoustiques. Mais il peut aussi s’agir des interstices laissés par l’installation des équipements de maison comme les radiateurs, les canalisations (elles-mêmes transporteuses de bruits), etc. Les solutions apportées à ces problèmes vont pratiquement éliminer les ponts acoustiques.

    Isolation acoustique des locaux : quels sont les matériaux les plus indiqués ?

    Dans la généralité des cas, à chaque type de parois est proposé un matériau approprié. C’est ainsi que :

    • Le mur nécessite souvent un matériau poreux et absorbant. Les laines minérales ou naturelles, la mousse de PU ou encore le liège se démarquent du lot. Notons toutefois la nécessité d’une épaisseur conséquente pour ce dernier.
    • Pour le plafond, on doit s’orienter vers un dispositif plus fin et plus dense à la fois. Le polystyrène, la cellulose ou le liège, qui sont compactés peuvent convenir.
    • Le plancher, quant à lui, on doit faire appel à des dispositifs solides, dont un sol en PVC, une dalle flottante, etc.

    En tout cas, rien ne peut aboutir à une isolation phonique efficace sans une étude préalable et la contribution d’un acousticien, puis celle d’un entrepreneur versé dans ce domaine.

     

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires
    Back To Top