skip to Main Content

Mousse acoustique : quels sont les critères de choix ?

Mousse Acoustique : Quels Sont Les Critères De Choix ?

    En tant que particulier ou professionnel, se prémunir contre les nuisances sonores que l’on génère et que l’on subit est essentiel. Pour cela, il convient d’investir dans des dispositifs efficaces, capables d’assurer une isolation phonique de qualité. La solution la plus performante est définitivement la mousse acoustique, aussi appelée mousse phonique. Mais alors, laquelle choisir ? Quel est le modèle qui répond le mieux à vos besoins ? C’est ce que nous allons voir, dès à présent.

    Une mousse acoustique pour réduire les nuisances sonores classiques

    La mousse acoustique dite « classique » est une mousse acoustique de qualité, qui permet de pallier dans la majorité des situations à toutes les nuisances sonores. Elle est idéale notamment pour les particuliers, car elle est légère, peu coûteuse mais aussi simple à poser et polyvalente. En effet, il est possible de l’installer aussi bien sur un mur que sur un plafond.

    Il existe plusieurs types de mousses acoustiques classiques :

    • Les mousses alvéolaires
    • Les mousses lisses
    • Les mousses composites.

    Pour bloquer la réflexion des ondes sonores, les deux premières catégories sont à privilégier. En revanche, pour éviter le passage des ondes sonores à travers un mur, il est préférable de se diriger vers les mousses composites, plus denses et plus efficaces. 

    Une mousse acoustique pour les professionnels

    Les bars, les discothèques ou encore les usines de production sont autant d’endroits bruyants qui peuvent être à l’origine de nuisances sonores, pouvant faire l’objet d’une condamnation. De ce fait, pour se prémunir, les gérants de ces établissements sont dans l’obligation d’installer des mousses acoustiques performantes, mêlant polymère et polyuréthane, afin d’assurer une absorption efficace des sons graves, comme les basses par exemple.

    Une mousse acoustique pour les milieux humides

    Les mousses que nous avons présentées jusqu’à présent ont tendance à absorber l’eau. De ce fait, elles peuvent développer de la moisissure, ce qui réduit considérablement leur durée de vie. Aussi, pour les milieux humides, il est préférable d’opter pour une mousse alvéolaire ou lisse étanche. Si ce type de produit est généralement envisagé par les professionnels, les particuliers pourront également installer cette solution à l’extérieur, pour limiter les nuisances sonores générées par un voisin peu scrupuleux. 

    Une mousse acoustique de protection contre le feu

    Les lieux qui accueillent du public doivent impérativement être protégés contre le feu. Pour cela, l’installation d’une mousse en mélamine est vivement recommandée, à condition que celle-ci respecte les normes anti-feu européennes. D’autres solutions existent et peuvent être envisagées, comme la mousse acoustique en polyuréthane imprégnée et résistante au feu. Preuve de son efficacité, la mousse en polyéthylène est employée dans les constructions navales et dans les bâtiments à risque, en raison de son classement feu et fumées.

    Une mousse acoustique pour les studios d’enregistrement

    À la fois performante et esthétique, la mousse acoustique de finition doit impérativement être installée dans les studios d’enregistrement. En plus d’assurer une excellente absorption du son, celle-ci peut être envisagée comme élément de décoration à part entière.

    On retrouve cette mousse dans les salles de réunion, mais sachez que les particuliers peuvent également la choisir, pour insonoriser une salle de cinéma privée par exemple. 

    Back To Top