fbpx skip to Main Content

Surface de panneau acoustique : les points à vérifier pour la calculer

Surface De Panneau Acoustique : Les Points à Vérifier Pour La Calculer

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La surface de panneau acoustique nécessaire constitue un élément essentiel à considérer avant de réaliser une correction acoustique d’un local. Il s’avère de ce fait primordial de la calculer en amont. Le calcul dépend en fait d’un certain nombre de paramètres. Les détails dans le présent article.

Il n’y a rien de plus inconfortable que de se retrouver dans un local trop réverbérant. Il peut s’agir d’un gymnase, d’un restaurant scolaire, etc. À cause de la réverbération, il se peut en effet qu’on ait du mal à reconnaître certains sons, comme la parole. Pour remédier à cela, il s’avère impératif de réaliser une correction acoustique. Mais il est avant tout important de calculer la surface de panneau acoustique nécessaire.

L’intérêt de calculer la surface de panneau acoustique

Avant toute chose, il est essentiel de savoir ce qu’est réellement une correction acoustique. Il s’agit ainsi d’une opération permettant d’ajuster la réverbération d’une salle donnée. Elle a pour but de rendre cette dernière plus « claire » ou plus « sourde ».

Pour ce faire, l’une des meilleures options à adopter est la mise en place de panneaux faits de bois ajourés ou pleins. Effectivement, cette solution permet de corriger les soucis de son à l’intérieur du local tout en accentuant son esthétique.


Toutefois, pour que ces matériaux absorbants puissent renforcer convenablement le pouvoir d’absorption des parois de la pièce, il est primordial de calculer la surface de panneau acoustique nécessaire en amont.

Coefficient d’absorption des panneaux, noté αw

Comme il a été dit précédemment, le calcul de la surface de panneau acoustique dépend d’un certain nombre de paramètres. Le coefficient d’absorption des panneaux en fait partie. Noté αw, il désigne le rapport entre l’énergie acoustique qui est absorbée et celle incidente.

Il faut savoir que quand une onde acoustique touche une paroi , une infime partie de l’énergie dite incidente va la traverser. L’onde restante, quant à elle, est en partie absorbée et en partie réfléchie. À noter que ce coefficient se situe entre 0 et 1.

Ainsi, le panneau est absorbant lorsqu’il est égal ou s’approche de 1. En revanche, le matériau se révèle réfléchissant quand il est égal ou s’approche de 0. Il faut savoir en outre qu’un panneau épais présente une capacité d’absorption nettement plus élevée.

Durée de réverbération et aire d’absorption équivalente : essentielles au calcul de la surface de panneau acoustique

Pour mener à bien le calcul de la surface de panneau acoustique nécessaire, il est également important de considérer la durée de réverbération et l’aire d’absorption équivalente.

Il est bon de souligner que, suivant la destination d’un local donné, la réglementation fixe des valeurs de l’aire d’absorption équivalente (A) ou de la durée de réverbération (Tr).

Le premier indice concerne notamment les logements collectifs, tandis que le second concerne les salles de sport, les établissements d’enseignement, etc.

Ce qu’il faut savoir sur l’aire d’absorption équivalente notée A

On a affaire au total des produits des surfaces des parois d’une salle donnée et de leur αw respectif. Ainsi, les parois de la pièce sont plus absorbantes si cette valeur est élevée.

A noter que la valeur A doit être d’un quart de la surface du sol tout au moins pour les bâtiments résidentiels.

Il se révèle également bon de souligner que la mise en place de revêtements bénéficiant d’un coefficient d’absorption élevé sur les parois est recommandée. Il en est de même pour les plafonds. Bien entendu, les panneaux acoustiques faits de bois font parfaitement l’affaire.

Qu’en est-il de la durée de réverbération ?

Tout comme l’aire d’absorption équivalente, la durée de réverbération constitue aussi un élément important dans le calcul de la surface de panneau acoustique nécessaire. Il s’agit du temps dont un bruit a besoin pour diminuer progressivement de 60 dB après un arrêt de la source sonore.

S’exprimant en secondes, cet indice détermine les caractéristiques d’une pièce donnée en matière de son. Ainsi, plus sa valeur est faible, mieux est le confort acoustique dans la salle.

Il se révèle important de connaître le type d’absorbant selon le volume et la surface de cette dernière afin d’obtenir un temps de réverbération respectant les réglementations en vigueur.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top