skip to Main Content

Les techniques de pose de placo phonique

Les Techniques De Pose De Placo Phonique

    : trouvez des

    Demandez des devis aux de votre région pour .

    Les techniques de pose de placo phonique restent les mêmes que les méthodes utilisées pour installer une plaque de plâtre standard. Les différentes utilisations sont également les mêmes. Finition au niveau du plafond ou distribution des locaux en les cloisonnant, voilà quelques exemples d’usage. Mais la version phonique, elle, permet d’optimiser les performances acoustiques d’une construction en plus de ces fonctions premières. 

    Les différents usages du placo phonique

    Le choix de la technique de pose de placo phonique est tributaire des travaux à effectuer. Les techniques de pose en doublage de mur seront différentes de celles utilisées pour l’installation des cloisons de distribution d’une pièce, d’un  local. Le placo acoustique est largement utilisé pour les pièces nécessitant silence et tranquillité comme les chambres à coucher ou les bureaux. Tout usage confondu (amélioration de l’isolation acoustique des murs existants, cloison, faux-plafond suspendu), il existe trois types de pose : collée, sur tasseau et sur ossature métallique

    Placo phonique : le doublage collé

    Pour renforcer l’isolation acoustique d’une paroi existante, la pose du placo phonique fait partie des nombreuses solutions disponibles. C’est la technique du doublage de mur. Cette méthode présente deux variantes, dont la pose collée. Cela consiste tout simplement à coller les plaques de plâtre aux murs après avoir réparti uniformément de la colle sur l’envers du matériau. 

    La colle spécialement conçue pour ces travaux sèche au bout de 24 heures en moyenne. Attention, cette technique est réservée aux surfaces bien planes, propres, saines et homogènes. Il s’agit-là des conditions requises pour assurer la qualité de l’installation. 


    La technique de doublage sur tasseau

    Dans les cas où les murs ne permettent pas le collage, vous pouvez utiliser la technique de pose sur tasseau pour installer du placo en doublage. Cette méthode prend un peu plus de temps que la première. Elle nécessite en effet l’installation de tasseaux sur les murs existants. 

    Les placo phoniques viennent ensuite se positionner sur ces supports. La technique consiste plus précisément à fixer verticalement les tasseaux en les vissant et les espaçant de 60 cm. Le fil de plomb assure la régularité de la structure.

    La pose de placo phonique sur ossature métallique

    La pose de placo phonique sur ossature métallique est la méthode utilisée pour monter une cloison de séparation ou pour suspendre un faux-plafond. Cette technique consiste à fixer dans un premier temps une structure métallique au sol et sur les murs adjacents. Les plaques de plâtre seront ensuite vissées à cette ossature. 

    Vous pouvez y dissimuler gaines, câbles et autres boîtiers électriques et de connexion. Auquel cas, l’emplacement des prises électriques par exemple est défini par avance pour pouvoir effectuer les découpes pour l’encastrement avant le montage des placo.

    L’importance des finitions pour la pose de placo phonique

    Les finitions font partie intégrante des travaux de pose de placo phonique et ce, quelle que soit la technique utilisée. Cette étape assure la qualité esthétique du revêtement et participe également à la longévité de la structure. Pour une surface nette et harmonieuse, les têtes de vis doivent être recouvertes avec de l’enduit. 

    Les bandes de joints et de l’enduit permettent pour leur part de peaufiner la pose entre les plaques de plâtre. Même si la pose de ces cloisons sèches est relativement facile, les finitions restent une étape délicate à réaliser avec soin.

    Pose de placo phonique : les points d’attention 

    Dans la pose de placo phonique, voici quelques erreurs à éviter pour un doublage de mur parfait, une cloison solide et esthétique ou un faux-plafond impeccable. Pour la pose collée, faire l’impasse sur la préparation du mur est l’erreur à ne surtout pas faire. Par ailleurs, il est impératif de bien choisir les produits utilisés

    Pour la pose sur ossature métallique par exemple, la largeur des rails doit correspondre à l’épaisseur du placo acoustique. Il faut aussi s’assurer de la stabilité de tout support (mur, tasseau, ossature métallique) de placo pour éviter les fissures des plaques de plâtre au fil du temps. Enfin, ne jamais bâcler les finitions. 

    Combien coûte l’installation de placo acoustique ?

    Le coût total de la pose de placo phonique correspond au prix d’achat des fournitures auquel vous ajoutez les prestations du plaquiste. Le prix du placo dépend essentiellement de son épaisseur et de sa qualité. En moyenne, le placo phonique coûte entre 24 et 34 euros / m². Vous pouvez trouver sur le marché des produits de 5 ou 6 euros le mètre carré. Mais les différences de qualité sont importantes entre ces gammes. Pour la pose, comptez entre 35 à 70 euros / heure.

    Devis

    Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
    Cliquez ici
    Back To Top