skip to Main Content

Doublage acoustique : tout ce qu’il faut savoir à ce sujet

Doublage Acoustique : Tout Ce Qu’il Faut Savoir à Ce Sujet

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le doublage acoustique accentue les performances de l’isolation déjà mise en place. Installer ce type de complément permet une nette amélioration phonique, thermique et esthétique des zones d’intervention. Il existe plusieurs pratiques pour effectuer ce genre d’opération.

Habituellement, on compte 2 sortes de pratiques pour la pose d’un doublage acoustique. On peut citer le complexe à coller et celui à visser sur ossature avec, en plus, un isolant. Malgré leurs performances, les isolants de doublage acoustique possèdent une épaisseur de 60 mm. Ceux-ci peuvent se montrer incompatibles avec certaines structures existantes.

Principales spécificités d’une paroi avec doublage acoustique

En règle générale, une paroi avec doublage acoustique se présente sous la forme de panneaux de laine minérale, végétale ou animale. Ceux-ci sont généralement associés avec des plaques de placo-plâtre. Ce type d’isolation phonique se fixe en 2 manières : vissé sur une ossature en métal ou collé directement sur un mur propre, uniforme et sec.

Il s’agit d’une pratique dont les atouts se dévoilent intéressants. Avec un doublage acoustique, le confort phonique se voit amélioré. De plus, son installation est relativement simple et facile à mettre en place. Il se fixe notamment sur une ossature métallique, toutefois, ce type d’isolation peut aussi s’accrocher sur des murs irréguliers à condition de bien ajouter les supports appropriés.


Le point intéressant sur ce procédé de rénovation réside dans le fait qu’il s’adapte à tous les types de locaux, qu’il s’agisse d’un logement neuf ou en rénovation. De plus, le doublage phonique a la particularité de simplifier le passage des gaines électriques entre l’isolant et l’habitat. Outre ces spécificités, le procédé permet une réduction de plus de 50 % des pollutions sonores, si, avec des isolants simples, le taux avoisine les 30 %.

Seul bémol du doublage acoustique

On reproche au doublage acoustique, collé ou vissé sur ossature, le fait qu’on soit obligé d’installer des rupteurs de ponts acoustiques. Ce procédé d’isolation par l’intérieur prend largement de place, ce qui réduit la surface habitable.

Quel doublage acoustique choisir pour sa maison ?

Vous seul peut décider sur quel type d’isolant ajouté à votre isolation acoustique existante. Autrement dit, vous devez identifier, la nature, l’épaisseur ainsi que les spécificités des plaques adaptées à vos besoins en termes de performance.

Propriétés de l’isolant idéal

De l’épaisseur et de la nature du doublage acoustique dépendront l’efficacité de l’isolation phonique d’une maison. Concernant les isolants de qualité, le polystyrène extrudé figure parmi les meilleurs produits destinés à cette pratique. Celui-ci est suivi par la laine de chanvre, la laine de verre ainsi que la laine de roche. Avec ces isolants acoustiques, vous gagnerez 11 décibels pour un matériau de 10 cm. Attention, toutefois, de ne choisir que des isolants qui bénéficient de la certification ACERMI qui garantissent une excellente performance acoustique et thermique.

Doublage acoustique : les matériaux d’isolation au choix

Le doublage acoustique s’emploie en cloisons ou en plafond pour optimiser le confort phonique chez vous. Vous aurez le choix entre plusieurs sortes d’isolants… À vous de sélectionner celui qui vous convient le mieux selon ses caractéristiques !

La laine minérale

La laine minérale constitue l’isolant idéal pour se protéger des bruits dérangeants. Un doublage acoustique effectué avec ce type d’isolant se voit réussir et durer dans le temps, étant donné qu’il s’agit d’un produit écologique.

La plaque de plâtre

Sur le commerce abondent des plaques de plâtre techniques et sophistiquées, particulièrement élaborées pour garantir un gain acoustique supérieur à celui des isolants déjà mis en place. Cette démarche fait profiter, notamment, d’un gain de 6 décibels supplémentaires.

Pour s’en procurer, il suffit de se rendre dans les magasins spécialisés ou sur les sites e-commerce d’isolation phonique. Quant au prix des matériaux, ceux-ci dépendront de la nature et de l’épaisseur du produit. Toutefois, vous pouvez prévoir un budget entre 50 et 60 euros le m².

La mousse en composite

Le doublage acoustique en mousse en composite se fixe à l’aide de vis à clouer sur une ossature en bois. Cela permet de réduire, voire supprimer, les pollutions sonores quotidiennes comme les bruits de pas, la télé ou la radio en marche, les éclats de voix humains ou animaux, etc. Il est possible d’ajouter aux murs, en plus du placo-plâtre, un ruban isolant qui évite toute transmission de bruit.

Entre autres, la pose d’un doublage acoustique réalisée par un professionnel peut être éligible au crédit d’impôt de 30 %, mais sous certaines conditions. Il faudra présenter une raison liée à la transition énergétique et, ainsi, bénéficier d’autres aides financières telles que le TVA au taux réduit de 5,5%.

 

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top