skip to Main Content

Le point sur l’insonorisation phonique

Le Point Sur L’insonorisation Phonique

    Le son est une vibration physique qui traverse un corps. Pour être audibles, les bruits sont véhiculés par l’air, avant d’atteindre notre oreille. Il s’agit alors de bruits aériens. Mais ces vibrations peuvent aussi se propager via des matériaux solides, et on parle alors de bruits solidiens. Pour se protéger des bruits indésirables, il faut faire installer une insonorisation phonique ou isolation acoustique.

    Le principe de l’insonorisation phonique

    Deux méthodes existent, l’une s’attèle à freiner la propagation du son en emprisonnant l’air ou en réfractant les vibrations sonores grâce à une paroi inerte. L’autre consiste à créer un vide dans une paroi, car le son ne peut en aucun cas de propager sans la présence de matière.

    L’inertie acoustique d’une paroi dépend en grande partie de sa masse. Plus un objet est lourd, moins il est facilement traversé par les vibrations sonores, car trop faibles pour le faire osciller (c’est comme essayer de faire bouger un gros rocher avec la seule force de ses bras), il s’agit du principe de masse. Les murs très épais sont donc particulièrement efficaces pour l’insonorisation phonique, bien qu’ils soient très onéreux.

    Un autre procédé est le principe de masse-ressort-masse. Une lame d’air, le ressort, est prise en sandwich entre deux parois solides, qui ne sont plus en contact direct, et ne peuvent donc pas transmettre les vibrations de l’une à l’autre.  C’est le principe de désolidarisation. Un exemple concret en est le double-vitrage. L’air peut également être remplacé par un matériau souple et isolant qui emprisonne l’air, et rend l’insonorisation phonique encore plus efficace.

    Enfin, pour les bruits qui ne se propagent pas dans l’air mais dans des matériaux solides, il faut à tout prix éviter la présence de ponts phoniques entre les matériaux, afin d’assurer l’étanchéité de l’insonorisation.

    Les éléments dotés de cette insonorisation phonique sont généralement les portes et fenêtres, les murs et les cloisons, ainsi que les planchers.

    La règlementation en matière d’insonorisation phonique

    L’intensité d’un son se mesure en décibels (dB). En Europe, et donc en France, des niveaux maximum de bruits pour chaque pièce de la maison sont fixés selon un arrêté du 14 juin 1969. Ces niveaux s’élèvent entre 35 dB (pièces principales) et 38 dB (cuisines, salles de bain, etc.). Le sol doit permettre une insonorisation de 70 dB. Ces chiffres sont toutefois assez peu représentatifs de la réalité, et peuvent changer selon les situations.

    L’isolation thermo-acoustique

    Un grand avantage des matériaux employés en insonorisation phonique est qu’ils sont également, pour la plupart, des isolants thermiques. Bien choisie, une insonorisation phonique peut donc vous faire échapper à des dépenses en isolation thermique.

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires

     

    Back To Top