fbpx skip to Main Content

Isolation phonique des parois du logement

Isolation Phonique Des Parois Du Logement

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Si vous vivez dans un logement, il est primordial de procéder à l’isolation phonique des parois afin de mener une meilleure qualité de vie.

L’isolation phonique a pour but de limiter la transmission des bruits à travers les parois d’une pièce à une autre. Cela implique le traitement des parois contre les tapages extérieurs et aussi d’empêcher les bruits internes de se propager à l’extérieur. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir concernant l’isolation phonique des parois grâce à ce guide.

Quels sont les avantages de l’isolation phonique des parois ?

L’isolation phonique des parois révèle de nombreux avantages pour ceux qui vivent dans un logement.

La confidentialité

L’isolation phonique des parois évite les fuites de voix. Cela garantit que vos voisins n’entendent pas vos conversations privées et inversement, pour que les bruits venant de l’extérieur n’entrent pas dans votre zone de confort.


Santé

Même si les bruits semblent minimes, ils peuvent avoir un impact grave sur votre santé. De ce fait, l’isolation phonique des parois n’est pas une chose à prendre à la légère. Selon une étude, de nombreuses maladies comme les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux sont causés par l’exposition prolongée au son et au bruit.

Isolation phonique des parois : comprendre la propagation des bruits

Il existe deux types de propagations des bruits :

  • Transmission directe : la propagation s’effectue à travers les murs, le plafond ou le sol directement d’une pièce à une autre depuis une paroi particulière.
  • Transmission indirecte : la transmission des bruits s’effectue indirectement à travers le plafond ou le sol à partir de nombreuses parois.

Comment procéder à l’isolation phonique des parois

La première chose que vous devez faire est d’identifier la nature des bruits : les bruits viennent-ils de l’intérieur ou de l’extérieur ? Ce sont des bruits aériens (la voix, la télévision, la radio, etc.), des bruits d’impact (les chutes, déplacement des meubles, etc.) ou des bruits d’équipement (chauffage, les canalisations, etc.) ?

Ensuite, vous devez trouver les parois, les trous ou les orifices via lesquels les bruits sont transmis. Et si possible, évaluez le niveau de bruit dans la pièce (en décibel). Et enfin, vous pouvez mettre en place l’isolant.

Les types d’isolation phonique pour les parois

Avant toute chose, vous devez comprendre que l’isolation phonique d’une seule paroi n’est pas suffisante pour stopper les bruits venant de l’extérieur, surtout s’il s’agit d’une transmission latérale. En fait, cela marche à double sens. C’est-à-dire que pour avoir de meilleur résultat, il faut procéder à l’isolation des six parois : les quatre côtés du mur, le plafond et le sol.

Les fenêtres

L’isolation phonique des fenêtres est importante afin d’empêcher les bruits venant de l’extérieur de passer à travers les fenêtres. Pour se faire, vous devez poser des joints. Cela peut être des joints mousses, des joints en résine ou des joints métalliques.

Pour les fenêtres à doubles vitrages, les bruits peuvent passer à travers la lame d’air qui se trouve entre les 2 vitres si leurs épaisseurs ne sont pas égales. De ce fait, vous devez opter pour un double vitrage asymétrique comme le 10/6/4 (vitre ayant une épaisseur de 10 millimètres, une autre de 4 millimètres avec une lame d’air de 6 millimètres).

Les murs et les cloisons

Il existe 2 manières de procéder à l’isolation phonique des murs et des cloisons :

  • Paroi simple : d’après le principe de la masse, il vaut mieux amortir les bruits avec des matériaux lourds et denses.
  • Doublage de paroi : d’après le principe masse / ressort / masse, il faut insérer un isolant flexible entre les 2 cloisons. L’isolant peut être des plaques de plâtre, des laines minérales, des polystyrènes élastiques, etc.

 Plafond ou plancher

Pour ne pas entendre les bruits d’impact de vos voisins qui se trouvent en dessous, vous devez mettre un revêtement de sol acoustique comme la moquette, ou le sol PVC. Et pour une meilleure efficacité, vous pouvez mettre une sous-couche acoustique entre le revêtement et le plancher. Et pour le plafond, vous pouvez procéder à la mise en place d’une sous-toiture acoustique (plaque de plâtre ou fibro-plâtre).

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top