fbpx skip to Main Content

Zoom sur le temps de réverbération

Zoom Sur Le Temps De Réverbération

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Pour optimiser l’isolation phonique dans votre foyer, il est important de comprendre le principe du temps de réverbération.

Dès qu’une onde sonore est en contact avec un matériau, une partie du son est tout de suite absorbée par le matériau, une autre partie passe à travers le support et la dernière partie est réfléchie. Toutefois, les supports ne sont pas tous égaux. En fait, certains disposent d’une caractéristique absorbante et d’autres ne le sont pas. De ce fait, le temps de réverbération diffère d’une pièce à une autre. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir concernant le temps de réverbération grâce à ce guide.

Qu’est-ce que la réverbération ?

Dans une pièce, le son se projette dans tous les sens et heurte les supports comme le plafond, les murs, les tables, le sol ou les fenêtres. Toutes ces réflexions créent un phénomène appelé réverbération. Elle diminue lorsque les ondes sonores rencontrent des matériaux qui ont la capacité d’absorber le son tels que les tapis, les rideaux et les meubles.

Qu’est-ce que le temps de réverbération ?

Le temps de réverbération fait référence à la durée dans lequel le son décroît de 60 décibels par rapport au son original. En d’autres termes, c’est le temps nécessaire pour que l’onde sonore soit 1000 fois plus faible par rapport à la version originale. À titre d’exemple, si l’onde sonore d’une pièce mettait dix secondes à passer de 100 décibels à 40 décibels, alors le temps de réverbération est de dix secondes. On parle alors de T60.


Comment mesurer le temps de réverbération ?

Il est parfois difficile de calculer le temps de réverbération à T60. En effet, il se peut que la descente de l’onde sonore ne soit pas constante, surtout si vous disposez d’une grande pièce. Pour éviter ce genre de problème, vous pouvez mesurer les T20 et T30. Ils font référence aux niveaux sonores 20 décibels et 30 décibels.

Ensuite, vous pouvez multiplier le résultat de T20 par 3 et celui de T30 par 2 pour obtenir le temps T60. Les T20 et T30 sont considérés comme tardifs puisqu’ils sont mesurés un court laps de temps après que la source sonore soit désactivée.

 Les principes

Afin de mesurer les temps de réverbération, vous pouvez soit utiliser une source sonore interrompue comme un haut-parleur soit une source sonore impulsive comme un pistolet de démarrage. En effet, la source sonore interrompue est la plus utilisée car le son qu’elle évoque peut être contrôlé et calibré en toute précision.

 Les étapes à suivre

Voici les étapes à suivre pour mesurer le temps de réverbération : tout d’abord, vous devez créer une onde sonore constante grâce à une source sonore (haut-parleur ou pistolet de démarrage comme défini précédemment).

Puis, démarrez le matériel de mesure du son, comme un sonomètre. Ensuite, stoppez la source sonore et laissez le son se décomposer. Lorsque le bruit de fond se dissipe, vous pouvez arrêter la mesure.

Le calcul des T20 et T30 débute lorsque l’onde sonore a diminué de 5 décibels. Et il prend fin lorsque le niveau sonore a atteint les 20 décibels et 30 décibels. Enfin, vous n’avez plus qu’à multiplier le résultat par 2 ou par 3.

Quel est le temps de réverbération normal ?

Il est assez difficile de le spécifier. En fait, cela dépend de l’usage de la pièce. Mais en général, plus le temps de réverbération est bas, plus la communication et l’intelligibilité dans une pièce est fluide.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top