skip to Main Content

Critères de choix des isolants acoustiques

Critères De Choix Des Isolants Acoustiques

    Les isolants acoustiques comportent de nombreux critères à étudier selon les objectifs, le type de bruits à traiter, la configuration et la taille du local, etc. Il en ressort un choix de matériaux, de produits et de techniques utilisables pour constituer l’isolant acoustique. Vers lequel s’orienter ?

    À côté des isolants thermiques, leurs pendants acoustiques ont aujourd’hui gagné de l’importance dans l’optimisation du confort intérieur de la maison. Suite aux règlementations en vigueur mises en place, lutter contre les bruits extérieurs est devenu une nécessité. Et en plus de la technique, l’isolant phonique est aussi capital pour l’aménagement de la diffusion des sons de source intérieure.

    Critères de choix des isolants acoustiques : les notions relatives aux isolants et à l’isolation acoustique

    Le terme isolant acoustique recouvre un bon nombre de notions, à commencer par l’effet que les matériaux dits « isolants » procurent. De manière générale, ce ne sont pas uniquement sur la base des matières premières antibruit qu’un procédé isolant acoustique fonctionne, mais aussi sur la manière de les assembler et en fonction de leur emplacement.

    L’isolation acoustique permet de lutter contre le bruit d’une part, et les vibrations d’autre part. Un matériau sera plus performant contre le bruit, mais ne saura pas vraiment altérer les vibrations, contrairement à un autre, etc. De ce fait, le concept d’isolation regroupe 3 catégories de traitements différents, à savoir :

    L’isolation proprement dite

     Elle sert à bloquer la transmission du bruit de l’autre côté de la paroi, dans une autre pièce adjacente par exemple. Le matériau à privilégier dans ce sens sera un élément lourd et dense.

    L’absorption du son

    Elle consiste à atténuer ou à éliminer la résonance du bruit ou du son dans la même pièce ou dans tout le local. Pour cela, on doit opter pour un matériau absorbant plus léger et poreux.

    La résilience

    Ce n’est autre qu’un caractère inhérent à la nature d’un matériau. Propriété caractéristique qui va servir à empêcher ou à éliminer les vibrations qui passent d’une source à un autre support, à l’exemple de celles émises par une machine au plancher, ainsi que le rayonnement de ces vibrations à travers toutes les parois.

    De par ces différentes notions, les matériaux utilisés sont nombreux. Et, sachant que les sources de bruits sont nombreuses et diversifiées, ces types de traitements de bruit peuvent être utilisés ensemble pour obtenir une isolation plus efficace.

    Critères de choix des isolants acoustiques : les différents types de matériaux d’isolation acoustique

    Presque tous les matériaux de construction de parois sont utilisables pour constituer un système d’isolation. En considération des 3 objectifs cités ci-dessus, l’on retrouve comme isolants phoniques :

    • Les matériaux lourds comme la brique, le béton, etc., qui serviront à « isoler » le bruit.
    • A côté de ceux-là, on trouve également les matériaux poreux et légers comme le bois expansé, la laine minérale, la ouate de cellulose, la mousse PU, etc., qui intègrent une grande capacité d’absorption.
    • Et pour finir, les matériaux souples et denses à caractéristique résiliente comme le caoutchouc, le liège, le feutre, etc.

    Les systèmes d’isolation acoustique

    De par les différents éléments cités précédemment qui servent de base à la conception d’un dispositif isolant, l’on retrouve quelques procédés phares utilisés en isolation acoustique.

    Toutefois, il est à noter qu’aucun matériau d’isolation ne soit vraiment efficace contre le bruit ou les vibrations, sans des techniques d’assemblage et de construction bien pensées. Ainsi, avant de choisir sa technique de pose, il faut aussi bien réfléchir sur la manière d’installer les isolants. À ce propos, les systèmes existants peuvent être classés en deux grandes catégories, qui sont :

    L’isolation par l’extérieur

    C’est une technique qui est très efficace contre les bruits aériens et solidiens, dont les chocs d’origine extérieure. Elle va demander beaucoup de travaux, mais permet cependant d’éviter de gêner les occupants. Dans de tels travaux, on priorise plutôt les matériaux isolants et absorbants.

    L’isolation par l’intérieur

    C’est une méthode, plus facile à réaliser, mais qui demande des produits isolants minces et moins lourds pour ne pas rétrécir l’espace intérieur et qui exige le plus souvent aux occupants d’évacuer le chantier.

    Critères de choix des isolants acoustiques : les techniques de pose

    Par ailleurs, 2 principales techniques de pose ressortent de la notion d’isolation, dont :

    • Les isolants sous ossature, principalement dans les cas où l’isolant est épais et plus ou moins lourd.
    • L’isolation par doublage collé, constitué d’un complexe d’isolants à fixer directement sur la paroi à isoler.

    Critères de choix des isolants acoustiques : sur quoi se baser pour choisir son isolant acoustique ?

    Le choix d’un isolant acoustique est plus difficile, tant qu’on n’a pas idée, principalement, du type de sons ou de bruits à traiter. Il faut également considérer les caractéristiques des parois supports, la dimension et  la configuration de la pièce réceptrice ou émettrice de son. On peut néanmoins se fier aussi aux indications des fabricants sur le coefficient d’absorption ou du niveau de gain acoustique (en dB) des dispositifs isolants.

    Dans tous les cas, pour un résultat réussi, il est recommandé de faire appel à un acousticien aussi bien pour le diagnostic que pour le choix de l’isolant.

     

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires
    Back To Top