skip to Main Content

Guide des prix pour l’isolation phonique de la fenêtre

Guide Des Prix Pour L’isolation Phonique De La Fenêtre

    : trouvez des

    Demandez des devis aux de votre région pour .

    L’isolation phonique, surtout de la fenêtre, est la solution pour faire face aux bruits parasites, le mal du siècle qui mine les grandes villes, mais à quel prix ? En dehors des villes, les gens qui se voient obligés d’établir leur habitation à proximité d’un aéroport, d’une route passante, d’une zone industrielle, ou près d’un chemin de fer sont aussi quotidiennement confrontés à ce problème. Pour y remédier, l’isolation est incontournable. Dans cet article, focalisons-nous sur l’isolation de la fenêtre et les différents moyens de l’optimiser.

    Type de vitragePrix hors pose
    Double vitrage85 euros/m²
    Prix moyen double vitrage phonique175 euros à 600 euros
    Triple vitrage classique350 euros à 700 euros
    Triple vitrage sur mesure100 euros à 350 euros
    Installation fenêtre100 euros à 200 euros

    La fenêtre : un point d’échange qu’il faut isoler

    A moins qu’elles ne fassent déjà partie de notre quotidien, nous avons tous eu, un jour ou l’autre, à subir les nuisances sonores. Mais à certains niveaux, les bruits peuvent nuire à la santé psychique, provoquer du stress et des dépressions. Il est donc légitime de chercher à atténuer au moyen de l’isolation phonique à prix assez variable, comme celle de la fenêtre.

    Quand il s’agit de faire barrage au son, les fenêtres peuvent constituer un point faible pour l’isolation. Ce sont des points d’échange thermique entre l’intérieur et l’extérieur. De surcroît, elles permettent de travailler l’acoustique de la maison. En d’autres termes, il est possible de concentrer les efforts sur ces ouvertures.

    Isolation de la fenêtre : l’importance du vitrage phonique et son prix

    Sa performance modulant son prix, le vitrage, mais notamment celui des grandes baies vitrées, mérite une attention particulière lors de l’isolation de la fenêtre. Avec un prix débutant à 85 euros/m² pour un vitrage sur-mesure, le simple vitrage se remplace par un vitrage isolant phonique. Il fera un meilleur effet avec des menuiseries acoustiques adéquates.


    Le double ou triple vitrage a subi des traitements pour assurer son rôle d’isolant acoustique. En plus de son grand intérêt pour accroître le confort de vie, il supprime également les déperditions thermiques qui sont près de 15% à s’envoler par une fenêtre mal isolée. Ce qui veut dire que quand l’isolation phonique et thermique est optimale, les pertes d’énergies s’amenuisent de façon considérable.

    Isoler les fenêtres pour réduire les factures

    Une bonne isolation de la fenêtre est donc un moyen d’alléger indirectement les factures énergétiques du logement. Notons qu’en dehors de supprimer les bruits, les vitrages permettent aujourd’hui de répondre à d’autres besoins comme la sécurité. Si le double vitrage classique piège du gaz argon ou krypton, voire une lame d’air entre les deux vitres d’une épaisseur de 4 mm, le vitrage phonique est différent.

    Ce dernier est en effet conçu avec une épaisseur plus importante de 10 mm pour le vitrage extérieur. La quantité de gaz ou d’air utilisée est également plus importante (16 mm). Cela vise à renforcer sa caractéristique acoustique. Ainsi, un vitrage de 4/16/4 veut dire qu’on a 4 mm de vitre intérieur pour 16 mm de gaz argon, et 4 mm de vitre extérieure.

    Améliorer l’isolation phonique de la fenêtre 

    Avoir un vitrage isolant phonique est important pour l’isolation phonique des fenêtres. Mais cela ne suffit pas, puisque les menuiseries non adaptées ou présentant des petits trous vont transmettre les bruits indésirables. Pour ne pas réduire vos efforts à néant, assurez-vous du bon état des joints de frappe. En aucun cas, la jonction entre la fenêtre et la maçonnerie ne doit présenter des fissures. Pour les grilles de ventilation, il n’est pas non plus question de les supprimer, mais d’opter pour des modèles isophoniques. Ceci permet de limiter au maximum le passage des sons. En somme, coupler le changement des menuiseries à celui du vitrage permet de lutter contre les bruits aériens et réduit les bruits émanant de l’habitation.

    Prix et facteurs de prix de l’isolation phonique de la fenêtre

    Dans l’isolation de la fenêtre, le prix du matériau pèse sur la note finale. Notons que par rapport à l’aluminium ou le bois, le PVC reste le matériau le moins coûteux et donc le plus économique, avec une performance acceptable. Un autre facteur de prix concerne la personnalisation de la fenêtre. Naturellement, les labels tels que Cékal qui sont des garanties de qualité peuvent moduler le prix de l’isolation phonique de la fenêtre. De 20 % plus onéreuses qu’une fenêtre classique, les fenêtres phoniques qui sont sur-mesure seront plus chères. L’isolation phonique de la fenêtre par l’installation d’une fenêtre à réduction phonique se fait à un prix allant de 175 euros à 1 000 euros, avec renforcement par double vitrage.

    Un double vitrage sur-mesure nécessite un budget moyen de 85 euros/m², susceptible d’augmenter suivant les options comme l’ouverture oscillo-battante, etc. En optant pour du triple vitrage, la somme à prévoir est entre 350 à 700 euros. Ces prix s’entendent hors pose mais pour l’installation d’une fenêtre, le prix des professionnels oscille entre 100 à 200 euros selon le niveau de complexité. Pour rappel, seuls des professionnels RGE vous ouvrent droit à des aides financières et vous garantissent la qualité des prestations.

    Devis

    Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
    Cliquez ici
    Back To Top