skip to Main Content

Isolation phonique véranda : nos conseils pour la réussir

Isolation Phonique Véranda : Nos Conseils Pour La Réussir

    En tant que pièce à vivre supplémentaire, l’isolation phonique d’une véranda est indispensable. Un peu à l’image d’une porche, elle constitue une sorte de prolongement pour la maison. Celle-ci peut en être partiellement ou entièrement entourée. Comme pour tout le reste de l’habitat, l’isolation de cette nouvelle pièce ouverte sur l’extérieur mérite une attention particulière. Faisons le tour de la question.

    Règles à connaître pour la construction d’une véranda

    N’importe quelle pièce que ce soit le salon, la salle à manger, et même les chambres à coucher peuvent faire l’objet d’une véranda. Cette extension peut conférer un charme inégalable à une maison à condition qu’elle corresponde bien au style de la structure. Vous pouvez en faire un lieu privilégié pour vous ressourcer ou vous retrouver entre amis…

    En règle générale, c’est l’aménagement du jardin qui doit être en fonction du plan de la véranda et non l’inverse. Avant tous travaux, établissez de bonnes bases. Il faut savoir que si la construction se fait directement sur une assise dure, des problèmes  d’humidité peuvent survenir. Pensez également à isoler la dalle du sol de sorte que celle-ci soit munie d’une barrière contre l’humidité. C’est ce qui va éviter la formation des condensations.

    Pour ne pas subir de plein fouet les plaies tels qu’une manque de luminosité ou au contraire un trop fort éblouissement, ainsi que l’impact d’une mauvaise isolation au point de se sentir enfermé dans un four l’été et dans un réfrigérateur durant la saison hivernale, il vaut mieux penser à bien l’isoler. Par ailleurs, d’autres désagréments comme la condensation des vitrages ou une odeur de moisi peuvent survenir. En cas d’orage, c’est le bruit sourd de la pluie battante qui vous dissuadera de rester dans cet endroit presque magique.

    Les points clés pour réussir l’isolation phonique d’une véranda

    Pour profiter pleinement du charme de votre véranda, il faut donc bien étudier les 5 points clés que sont l’exposition, les matériaux, le vitrage, la structure et ce, pendant qu’elle n’est qu’à l’état de projet. En effet, c’est plus difficile de rectifier le tir après coup. Mais si votre véranda a été conçue sans isolation acoustique, il est quand même possible d’utiliser des volets roulants extérieurs ou des rideaux isolants. Comme tout se joue au niveau de la toiture, faites en sorte que cette dernière soit réalisée dans les bonnes et dues formes.

    La toiture

    Pourquoi ne pas opter pour une toiture de véranda pleine en tuile ou ardoise qui protège idéalement contre le bruit de la pluie. La toiture dite « en panneaux sandwich » est aussi une autre alternative. D’ailleurs, ce type de toiture est parmi les plus efficaces car elles ont été conçues pour absorber toutes sortes de bruits d’impact. De plus, ces panneaux isolants se déclinent en version imitation tuile ou ardoise et en d’auatres versions extérieures. Mais dans ce cas, portez votre choix vers des panneaux-sandwich isolants à haute performance acoustique.

    Le choix du vitrage

    Les vérandas étant principalement faites de verre, le choix d’un bon vitrage est déterminant. Il va sans dire qu’un vitrage doté d’une valeur isolante élevée, exprimée en Ug, est le plus recommandé. De même, le vitrage doit avoir un faible facteur solaire. Si pour une raison esthétique vous voulez que la toiture soit aussi en verre, dans ce cas c’est le double vitrage qu’il vous faut. Il isole à la fois sur le plan acoustique que thermique. Mais s’il s’agit d’un double vitrage incliné, il aura une valeur Ug moins performante. C’est préférable que sa valeur Ug ne soit pas inférieure à 1,0.

    Le triple vitrage, qui est plus lourd peut éventuellement être un bon choix. Les pertes Ug d’un triple vitrage vertical vers le vitrage incliné sont moindres, mais son poids peut impacter la taille des autres éléments.

    Choix du vitrage : les autres facteurs à considérer

    D’autres aspects comme la pénétration de lumière et la protection solaire sont également à prendre en ligne de compte. En l’occurrence, un risque de surchauffe en cas d’exposition au sud ou à l’ouest. En vue d’éviter tout éblouissement, la pénétration de lumière du vitrage ne doit pas dépasser les 70%. Par ailleurs un bon indice solaire est indispensable. Le facteur solaire sera de moins de 28% pour le vitrage toiture, légèrement supérieur pour les verticaux.

    Mais si vous voulez une isolation optimum, le verre feuilleté est très préconisé. A l’opposé d’une toiture en polycarbonate qui est certes un bon isolant, mais ne protège pas assez contre les bruits d’impact et qui donc, a une protection acoustique légèrement inférieure.

    Pour le cadre, choisissez un matériau moins conducteur toujours dans l’optique d’une meilleure isolation.

    Des profilés pour l’isolation phonique d’une véranda ?

    Le profilé est un matériau auquel on a attribué une forme déterminée ou un profil, d’où le nom. Il peut s’agir de poutres ou de barres que l’on découpe à la longueur souhaitée en vue de constituer des assemblages complexes. Pour la véranda, ils servent souvent de support pour la toiture. Par conséquent, c’est plus prudent de les choisir plus larges et dans des matériaux comme le bois, l’acier ou l’aluminium. Ceci va garantir la stabilité de l’ensemble. A noter que le PVC est à exclure et ne convient pas du tout à cet usage. Choisissez des profilés à rupture thermique pour éviter les ponts thermiques, à l’origine de la formation d’une condensation. Il est quand même possible de répartir le poids sur les fondations par le biais de renforts additionnels.

    Par ailleurs, comme la véranda est une structure qui s’appuie souvent sur une autre construction, le mélange nouveau-existant influe sur le taux d’humidité. Prévoir une ventilation permet facilement d’y remédier.

    Nos conseils en plus

    Évitez, ou du moins réduisez tout risque de bris de vitre en prenant des vitrages répondant à la norme NBN-S23-002. Et gardez toujours à l’esprit qu’une isolation ne sera jamais performante que si tout l’ensemble est réalisé correctement. Pour finir, nous réitérons l’importance de confier l’isolation phonique d’une véranda à des professionnels.

     

    * champs obligatoires

    Back To Top