fbpx skip to Main Content

Tout sur l’isolation phonique du plafond d’une chambre

Tout Sur L’isolation Phonique Du Plafond D’une Chambre

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation phonique du plafond de votre chambre est à réaliser si vous ne pouvez plus supporter vos voisins trop bruyants du dessus. Cette technique permet d’affaiblir l’intensité des nuisances sonores qui portent atteinte à votre confort.

Retrouverez une vie plus zen en optant pour l’installation d’un système d’isolation phonique du plafond chez vous. Grâce à cette solution, vous pouvez profiter d’un peu de tranquillité, loin des vacarmes de vos voisins du dessus.

Les notions d’isolation phonique d’un plafond d’une chambre

Comme nous le savons, l’isolation phonique a pour objectif d’empêcher la propagation des nuisances sonores dans une chambre donnée. Mais elle peut également préserver votre espace de vie des bruits en provenance de l’extérieur. Avant d’entamer toute activité d’amélioration phonique, il faut considérer certains paramètres importants.

Le type d’intervention va beaucoup dépendre de la nature de votre maison, du plafond à traiter et du mode d’installation des éléments isolants. Il est essentiel de savoir que la règlementation exige une atténuation du bruit extérieur à 30 dB au moins pour les constructions neuves. Aussi, le niveau sonore ambiant dit « normal » doit correspondre entre 60 et 65 dB. Pour les habitations localisées dans des zones fortement bruyantes, le niveau doit être réduit à 45 dB minimum.


Les solutions d’isolation phonique d’un plafond d’une chambre

On compte plusieurs variétés d’éléments isolants prévus pour l’isolation phonique du plafond de votre chambre. Et bien évidemment, la qualité d’isolation varie d’un modèle à l’autre. Le faux-plafond, une solution efficace sur le long terme, s’adapte aux grands espaces. Il faut tout de même savoir qu’avec cette alternative, votre plafond va perdre en hauteur.

Pour les chambres à la superficie restreinte, vous pouvez installer des isolants thermiques de type laine de bois, fibres de bois ou chanvre sur votre plafond. En plus de leurs performances thermiques, ces matériaux avancent également de bonnes capacités phoniques. Néanmoins, on conseille d’associer leur usage avec un revêtement de type plaques de plâtre pour camoufler leur aspect assez atypique.

Et pour des solutions encore plus abordables, vous pouvez compter sur la mousse polyuréthane alvéolée. Celle-ci permet une réduction des réverbérations du son dans votre chambre. En ce qui concerne son installation, il suffit de l’enrouler le long de votre plafond.

Isolation phonique d’un plafond d’une chambre : est-ce vraiment bienfaisante ?

L’isolation phonique d’un plafond d’une chambre a pour rôle de vous faire retrouver votre confort optimal. En effet, vous n’aurez plus à supporter les pollutions sonores en provenance de votre voisin à l’étage. Il a également été démontré que ce procédé participe partiellement à l’amélioration de l’isolation thermique de votre chambre. Notamment si vous avez installé des isolants thermiques. De ce fait, vous contribuez en quelque sorte à la réduction de la consommation énergétique du chauffage.

Entre autres, vous pouvez bénéficier des aides financières étatiques et des avantages fiscaux, mais sous condition. Il faut que les travaux s’opèrent dans un projet d’isolation thermique et que ces derniers soient menés par un professionnel RGE.

Malgré les nombreux avantages énumérés, on peut toutefois citer quelques inconvénients. À dire vrai, l’isolation phonique limitée au plafond ne peut assurer une isolation complète de votre chambre. Pour occasionner beaucoup plus d’impact, il faudra traiter l’ensemble de votre logement : murs, plancher, fenêtres et porte.

À quel prix peut-on s’offrir des isolants phoniques de plafond ?

Besoin d’insonoriser votre plafond, car vous ne pouvez supporter davantage les brouhahas de l’étage du dessus ? Sachez qu’il existe un large panel d’éléments isolants disponibles pour les travaux d’isolation phonique du plafond. Leur tarif peut varier du simple au triple. On vous cite ci-après les matériaux adaptés à votre projet avec leur prix respectif.

Le polystyrène expansé représente un matériau offrant une bonne isolation phonique. Il s’agit d’un produit courant dont le prix varie entre 9 et 25 euros/m². Une autre alternative de la même gamme, mais un peu plus cher que vous pouvez choisir est le polystyrène extrudé (tarif entre 13 et 30 euros/m²). Toujours dans les solutions synthétiques, on peut citer le polyuréthane. Cet élément d’isolation phonique du plafond d’une chambre coûte entre 19 et 35 euros/m².

Si vous avez un penchant pour les solutions minérales, sachez qu’il existe des isolants à base de laine de verre (4 à 9 euros/m²) et de laine de roche (4,50 et 15 euros/m²). Ces derniers se proposent à des tarifs plutôt compétitifs, mais leurs performances s’avèrent un peu moindres par rapport aux autres isolants abordés dans cet article.

Et bien évidemment, n’oublions pas de préciser les isolants phoniques naturels adaptés pour une pose sur le plafond de votre chambre. Sur ce sujet, on cite la fibre de lin (14 à 19 euros/m²), la fibre de bois (11 à 25 euros/m²) et la cellulose (19 et 35 euros/m²). Ces dernières confèrent une bien meilleure isolation phonique et réduisent considérablement les bruits aériens. Et enfin, si vous avez les moyens, optez pour la perlite, disponible à partir de 185 euros/m³, une solution qui ne vous fera aucunement défaut.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top