skip to Main Content

L'isolation phonique des murs

De plus en plus de personnes ont ainsi recours à l’isolation phonique pour leur appartement ou leur maison. Le choix de l’isolant est l’un des plus difficiles dans la mise en place de ces systèmes isolants. Voici un article pour vous guider dans votre choix du meilleur isolant phonique adapté à vos les besoins.

Le choix d’un isolant peut se faire suivant différents critères. La réduction de certains types de bruits nécessite l’utilisation de matériaux spécifiques.

Réduire les problèmes de réverbération

Les réverbérations sonores peuvent constituer un grand handicap pour une pièce, notamment si on veut l’utiliser comme studio d’enregistrement. Ce genre de problèmes se résout avec une correction acoustique. Les laines minérales sont très efficaces pour absorber les bruits. Cette efficacité est due aux fibres enchevêtrées qui créent une structure poreuse qui piège les ondes sonores et les amortit grâce à son épaisseur.

Le faible coût des laines minérales et leur durée de vie longue en font également une solution intéressante d’un point de vue rapport qualité/prix. La laine de verre est plus particulièrement indiquée pour cet usage. Plus efficiente que la laine de roche, elle absorbe tout autant les sons même avec une épaisseur faible.

Réduire les bruits d’impacts à la source

Les bruits d’impacts sont ceux créés par le choc entre un objet et une paroi. Les bruits de pas sur le sol, le fracas d’un objet tombé à terre… Tels sont les exemples de bruits d’impacts. Le meilleur isolant pour réduire ce type de bruits reste le traitement à la source : amortir au maximum le choc initial. Cela peut se faire par l’installation d’un tapis anti-vibration sur la paroi en question. Les tapis les plus abordables sont faits en caoutchouc. Des modèles plus évolués allient le caoutchouc avec du néoprène, mais les modèles constitués uniquement de flocons de caoutchouc suffisent largement dans la plupart des cas. Le plus important reste en effet de choisir des modèles dotés d’une épaisseur suffisante. De plus, le caoutchouc est la matière antidérapante par excellence, réduisant d’autant plus les risques d’accident (et de chocs potentiels).

D’autres critères peuvent également entrer en jeu dans le choix d’un isolant, le meilleur isolant étant bien évidemment celui qui correspond le mieux à la situation de son utilisateur.

L’isolation thermique en priorité

Dans certains cas, l’isolation phonique ne sera qu’un supplément à l’isolation thermique, traitée en priorité. Pour ce type d’usage, la mousse composite en polyuréthane est l’isolant de choix. Légère, elle apporte un confort thermique maximal tout en offrant de bonnes performances sur le plan acoustique.

Paroi à grande surface ou difficile d’accès

Pour isoler des grandes surfaces, notamment en ce qui concerne les locaux professionnels, la meilleure solution est le recours à un isolant soufflé. Le terme « isolant soufflé » désigne non pas un type d’isolant, mais une technique de pose. Plusieurs matériaux peuvent ainsi être soufflés, les plus courants étant les laines minérales et la ouate de cellulose.

La facilité et la rapidité de leur mise en œuvre font des isolants soufflés la solution idéale pour traiter non seulement les surfaces de grande envergure, mais également celles difficiles d’accès (combles perdus, etc.).

Meilleur isolant phonique au meilleur prix

Deux options s’offrent à ceux qui privilégient les questions environnementales : le coton et le liège. Le coton, vendu en laine, est également une bonne solution. Fabriquée à partir de vêtements recyclés, la laine de coton est le meilleur isolant phonique d’origine naturelle. Le liège expansé est un excellent isolant phonique doublé d’un isolant thermique exceptionnel. C’est le matériau de choix pour bien isoler un bâtiment tout en préservant l’environnement. Malgré tout, ce type d’isolant phonique demeure assez onéreux et reste donc inaccessible pour la plupart des particuliers. Si elle n’est pas tout à fait « naturelle », la laine de verre est souvent fabriquée à partir de verre recyclé et constitue donc une bonne alternative pour ceux qui ont la fibre écologique.

Si le choix d’un bon isolant est primordial pour le succès d’un système d’isolation phonique, il ne fait pas tout. Même s’il est le meilleur isolant possible, il doit encore être intégré à une barrière acoustique plus globale qui doit être continue et prendre en compte toutes les spécificités du bâtiment.

Découvrez nos derniers articles

Ce qu’il faut savoir sur l’étanchéité à l’air

À l’heure actuelle où l’énergie fossile se fait rare et…

En savoir plus

Ce qu’il faut savoir sur les isolants en polystyrène

Un matériau est considéré comme un isolant lorsque sa valeur…

En savoir plus

La performance des isolants minces

Cela fait bientôt une dizaine d’années qu’une nouvelle variété d’isolants…

En savoir plus

Ce qu’il faut savoir sur les isolants en laine animale

Contrairement aux isolants en laine végétale, ceux en laines animales…

En savoir plus

Ce qu’il faut savoir sur les isolants en laine végétale

Lors de la réhabilitation d’une bâtisse ou au moment de…

En savoir plus

Ce qu’il faut savoir sur les isolants en laines minérales

Depuis le scandale de l’amiante, l’utilisation de laines minérales dans…

En savoir plus